Réponse au " collectif assainissement collectif de Saint-Lambert-des-Bois ".

Publié le par l'aavre

Réponse au " collectif assainissement collectif de Saint-Lambert-des-Bois ".
N'hésitez pas à poster vos commentaires ou vos messages dans
"Commenter cet article" en bas de la page.

Derniers articles parus de la société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France.

Publié le par l'aavre

Derniers articles parus de la société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France.

- Une première en France : le promoteur éolien Total-Quadran réclame 893 000 euros aux défenseurs de l’environnement !
- Le Point du 30 novembre 2020 : « Polémique après la démolition de monuments historiques du domaine de Saint-Cloud »
- Le Figaro du 30 novembre 2020 : « Un pavillon de garde Napoléon III bientôt détruit au profit d’une promenade piétonne »
- Sauvons l’ancien hôtel des célibataires de Viviez (Aveyron)

10 éoliennes de 125 mètres de hauteur dans le périmètre du parc naturel régional du Pilat ...

Union des Amis du Parc

Publié le par l'aavre

Union des Amis du Parc

La newsletter décembre 2020 de Catherine GIOBELLINA Présidente de l'Union des Amis du Parc

http://www.amis-parc-chevreuse.org/component/acymailing/mailid-93.html?key=1LDqWwhU&subid=48-rlbccMh3Or67kX&tmpl=component

Pollution du Rhodon

Publié le par l'aavre

" Le délit de pollution de l'eau du Rhodon continu "

Et rien n'est fait pour arrêter le rejet d'eaux usées dans le ru du Rhodon, ses atteintes au milieu naturel sont très graves, conduisant à des dommages complexes à réparer et souvent irréversibles.

Les 2 communes concernées ne remettent pas en cause, leur syndicat le SIAHVY et son exploitant de la station d'épuration VEOLIA, qui ne respectent toujours pas leurs obligations de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser la pollution.  

Photos du 13.12.2020 de surnageants d'épuration sur le ru du Rhodon en forêt de Trappes
Photos du 13.12.2020 de surnageants d'épuration sur le ru du Rhodon en forêt de Trappes

Photos du 13.12.2020 de surnageants d'épuration sur le ru du Rhodon en forêt de Trappes

Article publié depuis Overblog et Facebook et Twitter

Publié le par Pro-Natura International

Le charbon vert pour protéger les forêts, le climat et les populations en Afrique

https://mailchi.mp/40ae1d848a8e/rejoignez-liniative-internationale-du-biochar-ibi-1904560?e=43bc8d8a44

Information sur les commissions thématiques du Parc

Publié le par l'aavre

Information sur les commissions thématiques du Parc

- Commission développement économique et énergie
- Commission plénière patrimoine culture
- Commission plénière « Education à l’environnement et au territoire »
- Commission plénière agriculture
- Commission plénière Architecture Urbanisme Paysage

https://fromsmash.com/CR-commissions-PNR

Derniers articles de la société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France.

Publié le par l'aavre

Derniers articles de la société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France.
Derniers articles de la société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France.

- Le rejet par E. Macron de l’ordonnance sur « l’instance de protection » et ses conséquences sur la chapelle Saint-Joseph à Lille
- Péril en la demeure à Sierck-les-Bains (Moselle)
- À Paris, la synagogue de la rue Copernic est un édifice historique menacé
- Arras : l’abbaye de Saint-Vaast menacée

Une inscription au titre des monuments historiques ne peut contrer un permis de démolir délivré

La lettre du développement durable

Publié le par l'aavre

La lettre du développement durable

Actualité sur la réglementation et la jurisprudence en matière de développement durable

Actualité juridique du développement durable.

NOTE D’INFORMATIONS 17 - NOVEMBRE 2020

Publié le par l'aavre

Notre note pour apporter une réponse au
"collectif pour l'assainissement de Saint-Lambert".

 

NOTE D’INFORMATIONS  17 -  NOVEMBRE 2020
N'hésitez pas à poster vos commentaires ou vos messages dans
"Commenter cet article" en bas de la page.

Milon-la-Chapelle

Publié le par l'aavre

Mise à jour sur notre blog, de la série de cartes postales anciennes, dessins et aquarelles, avec une très belle peinture à l'huile du paysage rural et champêtre des années 50 autour du hameau de l'Eglise de Milon la Chapelle.

Milon-la-Chapelle

Publié dans paysages

4 articles de la société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France.

Publié le par l'aavre

4 articles de la société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France.
4 articles de la société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France.

4 derniers articles parus :

- Éolien en forêt de Taillard (PNR du Pilat) : l’intimidation inédite d’un industriel du vent.
- « Action cœur de Ville » à Dunkerque, table rase du patrimoine Art Déco ?
- Le JDD du 1er novembre 2020 : « Voici à quoi ressembleront les tours Nuages »
- Éolien : une première victoire auprès du préfet pour les paysages proustiens d’Illiers-Combray

Une première en France : le promoteur éolien Total-Quadran réclame 893 000 euros aux défenseurs de l’environnement !

Dans la nature, rien ne pousse au hasard ...

Publié le par l'aavre

Dans la nature, rien ne pousse au hasard ...
Dans la nature, rien ne pousse au hasard ...
L’infolettre gratuite de la permaculture pour tous, partout !
Pour s’inscrire à cette infolettre, je
 clique ici.
Pour me désinscrire je clique ici.

Voici pourquoi ces 5 mauvaises herbes poussent chez vous (et comment en faire des alliées)

Voici le top 5 :

J’ai constaté que 5 « mauvaises herbes » étaient vraiment récurrentes chez vous :
  • Prêle
     
  • Chiendent
     
  • Renoncule
     
  • Plantain
     
  • Rumex

Cessez le carnage ! Voici pourquoi il faut conserver ces bonnes « mauvaises herbes »

Dorénavant, vous allez adorer vos mauvaises herbes !

Voici ce que vous murmurent les mauvaises herbes : « Attends, attends avant de me tuer : mon but est de rétablir l’équilibre du sol ! Car j’ai un message à te faire passer, et peut-être bien que tu voudras me garder ! »

Infirmières, mais aussi professeurs :

Les mauvaises herbes sont en fait des plantes « bio-indicatrices » ! C’est-à-dire qu’elles sont révélatrices de l’état actuel de votre sol !

Leur apparition n’a qu’un but : rétablir l’équilibre naturel du sol.

De nombreuses études ont montré que les « mauvaises herbes » arrivaient dans un ordre logique, pour passer d’un état de friche à une prairie, puis au modèle de la forêt.

Bien-sûr, à l’échelle d’une vie humaine, on ne le voit pas !

Ou plutôt, on voit seulement les premières espèces « pionnières » (liseron, ronces, renoncules…), celles qui viennent nous gâcher la vie car leur but est de conquérir rapidement tout le sol pour le recouvrir et le protéger !

Alors, voici le bon réflexe :

Toujours vous demander « pourquoi » :
  • Pourquoi cela apparait ?
     
  • Pourquoi cela disparait ?
En effet, savoir décrypter les mauvaises herbes vous donne les clés pour rendre votre sol plus fertile.

Voici leur message (top 5 du sondage) :

Renoncule Rampante (nom scientifique : Ranunculus repens)
La renoncule rampante apparait dans les sols saturés en eau.
Dans ce genre de sol, la précieuse activité bactérienne du sol est vouée à disparaitre totalement.
Grâce à son travail, le sol retrouve de l’air vital !

 
Grand Plantain (nom scientifique : Plantago major)
Le grand plantain apparait dans les sols compactés et tassés.
Dans ce genre de sol, l’air circule difficilement !
Son travail aère et décompacte le sol !

 
Rumex à feuille obtuses (nom scientifique : Rumex obtusifolius)
Le rumex apparait quant à lui dans les sols qui manquent d’air.
C’est typiquement le genre de sol où on a mis trop de matière organique animale (ex : compost ou fumier de volaille). Un peu c’est bien, trop, cela asphyxie le sol !

Leur apparition, comme leur disparition, est importante.

Si une nouvelle espèce de mauvaise herbe prend le pas, c’est qu’un changement (de nature ou de structure) est apparu dans votre sol. Et, dans tous les cas, cela impacte vos récoltes.

« Formidable, mais si elles étouffent littéralement mes cultures, que faire ? »

Cas de la prêle :

La prêle est indicatrice de sol avec des taux de matière organique très bas. Apportez donc à votre sol
du bois broyé ou du BRF, avec une couche de 5 cm minimum.

Puis occultez toute la surface où il y a de la prêle pendant au moins 2 ans ! Vous verrez, après avoir retiré la bâche, qu’elle aura totalement disparu.

Attention aux bordures : une plante vivace qui pousse à côté d’une bâche continue à alimenter son système racinaire sous la bâche. Il faut donc bâcher par prudence une plus grande surface que là où vous voyez la prêle !


Cas des renoncules, plantains et rumex :

Ces plantes indiquent, a fortiori, un sol compacté qui s’engorge d’eau en hiver.
Remède : un coup de grelinette pour décompacter le sol, un semis d’engrais vert pour une action de décompactage et de structuration du sol grâce aux systèmes racinaires puissants, et enfin un mulch de 5 cm de feuilles ou de bois broyé pour favoriser le travail de drainage effectué par les vers de terre.


Cas du chiendent :

Le biotope du chiendent, à l’état naturel, ce sont les sables alluviaux, régulièrement remaniés par les cours d’eau.

Il y a deux types de chiendent : celui des champs et le rampant. L’un comme l’autre sont, en milieux cultivés, caractéristiques d’un sol fatigué par des cultures intensives ou par une mauvaise structure du sol généralement induite par le travail mécanique de ce dernier.

Le chiendent est en train de restructurer votre sol, mais cela risque de prendre quelques années … alors n’hésitez pas à lui donner un petit coup de pouce en lui apportant de la matière organique en surface. Toute l’activité biologique va s’en trouver stimulée, et cela aidera à structurer votre sol !

Besoin d’un accompagnement pour créer votre potager naturel sans effort ?

Si cette lettre vous a été utile, n’hésitez pas à me le faire savoir en me répondant et en la partageant autour de vous ! Je sais que nous sommes encore bien trop nombreux à courber l’échine pour peu, ou pas grand-chose !
 
Et si vous souhaitez bénéficier de conseils permacoles pour savoir que planter chaque mois et comment, je vous invite à découvrir cette Revue unique au monde que j’ai créé pour tous les jardiniers amoureux de la nature. Et du moindre effort !
Oh que oui, ça me parle !
Je souhaite en savoir plus en cliquant ici
 
ANNONCE SPÉCIALE - Cours de jardinage en ligne

Pour découvrir mes astuces d’arrosage (surtout pour le jardinage d’intérieur), je vous invite à découvrir cette vidéo (arrosage au vin rouge…)
 
ANNONCE SPÉCIALEFormation vidéo sol fertile

Pour découvrir quel type de sol vous avez, et comment le regénérer pour obtenir rapidement un sol fertile, je vous invite à découvrir ce tutoriel rapide et à rejoindre la promotion des « adopteurs de sols vivants », la clé des récoltes naturellement abondantes !

Il est temps de prendre soin de vous,
Florence


Saine Abondance
« Une mauvaise herbe est une plante dont les vertus n’ont pas encore été découvertes » - Emerson

PÉTITION POUR LA SAUVEGARDE DES ABEILLES LOCALES EUROPÉENNES ET LA PROTECTION JURIDIQUE DE LEURS ZONES DE CONSERVATION

Publié le par l'aavre

PÉTITION POUR LA SAUVEGARDE DES ABEILLES LOCALES EUROPÉENNES ET LA PROTECTION JURIDIQUE DE LEURS ZONES DE CONSERVATION

Chère amie, cher ami, défenseurs des abeilles locales, 

Plus de deux ans après l’adoption par les députés européens d’un rapport d'initiative qui préconisait de sauvegarder les abeilles locales européennes et de garantir l’intégrité des conservatoires qui les préservent pour l'intérêt de tous… (1)

… la Commission européenne et les États membres, désormais en charge du dossier, refusent toujours d'agir. 

A ce jour, nos abeilles locales sont extrêmement vulnérables : certaines, comme l'abeille noire Apis melifera melifera, pourraient disparaître d'ici quinze ans seulement selon des projections scientifiques (2). Ces précieuses butineuses ont besoin du soulèvement massif de toutes les personnes qui voudront bien prendre un petit peu de leur temps pour agir et les défendre :

S’il vous plaît, aidez-nous à relancer la mobilisation en Europe, pour exercer une pression démocratique déterminante sur les institutions et les forcer à agir avant que les abeilles ancestrales de nos territoires aient définitivement disparu!

Pétition pour la sauvegarde des abeilles locales.

Une résistance hivernale et une rusticité hors pairs

Pourquoi réintroduire l’abeille noire en apiculture ?

Une espèce pourtant parfaitement adaptée à son environnement

NOTE D’INFORMATIONS 16 - OCTOBRE 2020

Publié le par l'aavre

NOTE D’INFORMATIONS 16 - OCTOBRE 2020
Le tout à l'égout étendu en zones rurales :
Un dinosaure des 30 glorieuses,
un scandale environnemental,
économique, sanitaire...
et financier...
N'hésitez pas à poster vos commentaires ou vos messages dans
"Commenter cet article" en bas de la page.

" la vallée du Rhodon " de Jean Racine et de Pascal, Site naturel classé du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, avec ses nombreuses sources d'eaux pures qui alimentaient le ru du Rhodon, est depuis des décennies, un égout à ciel ouvert alimenté par la station d'épuration du Mesnil-St-Denis et de La Verrière.

Publié le par l'aavre

" C'est là qu'on entend le murmure de ces agréables ruisseaux "    Jean Racine 1656

 " la vallée du Rhodon " de Jean Racine et de Pascal, Site naturel classé du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, avec ses nombreuses sources d'eaux pures qui alimentaient le ru du Rhodon,  est depuis des décennies, un égout à ciel ouvert alimenté par la station d'épuration du Mesnil-St-Denis et de La Verrière.

Pollution du Rhodon mercredi 21 octobre: Philippe Ovieve constate que les boues d'épuration reviennent avec les récentes pluies.

https://sway.office.com/KzIdy9YB8xcF05p6?ref=Link

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>