15 articles avec histoire

Note d’informations n° 26 – Juin 2022

Publié le par l'aavre

Le château de la Madeleine
L’article de Toutes Les Nouvelles du 8 juin 2022
« La Mairie a fait le nécessaire »

 

Note d'informations 25 - Avril 2022

Publié le par l'aavre

Le château de la Madeleine,
protecteur de la ville de Chevreuse depuis un millénaire,
menacé et menaçant ...

 

Histoire de l'Eglise et du Presbytère de Milon-la-Chapelle

Publié le par l'aavre

Merci à la mairie de Milon,
de nous avoir adressé la publication de 1877 de la notice
d'information sur l'Eglise et le Presbytère 
 

 

La notice est aussi publiée à  
"Cartes postales anciennes"
dans la rubrique du bandeau d'information 
à l'ouverture de la page d'acceuil.
 

En complément à notre recueil de cartes postales anciennes, traces du passé de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-la-Chapelle, 15 cartes sur Milon-la-Chapelle grâce à la collection de notre ami Gérard Brelingard.

Publié le par l'aavre

En complément à notre recueil de cartes postales anciennes, traces du passé de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-la-Chapelle, 15 cartes sur Milon-la-Chapelle grâce à la collection de notre ami Gérard Brelingard.

Notre recueil de cartes postales anciennes, traces du passé de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-la-Chapelle, complété de 11 cartes sur Saint-Lambert grâce à la collection de notre ami Gérard Brelingard.

Publié le par l'aavre

Notre recueil de cartes postales anciennes, traces du passé de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-la-Chapelle, complété de 11 cartes sur Saint-Lambert grâce à la collection de notre ami Gérard Brelingard.

Notre recueil de cartes postales anciennes, traces du passé de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-la-Chapelle, complété grâce à la collection de notre ami Alain Trémon.

Publié le par l'aavre

Découvrez nos deux villages au début du 20ème siècle, à travers les cartes postales d'antan de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-La-Chapelle.

Publié le par l'aavre

Publié dans Histoire

Milon-la-Chapelle - Le Baron Jean de Kalb major général de l'armée des Etats-Unis.

Publié le par l'aavre

Le Baron Jean de Kalb,
Le Baron Jean de Kalb (centre) présentant le Marquis de Lafayette (à gauche) au diplomate américain Silas Deane
à Paris, le 7 novembre 1776.

Le 1er Décembre 1776, Deane signa un contrat avec le Baron, et lui accorda le grade de Général Major dans l'armée de terre.

Le 7 Décembre 1776, grâce aux efforts du Baron de Kalb, Lafayette se vit accorder le grade de Général Major dans l'armée de terre. Deane exécuta ce contrat de la même manière.

A la suite de la signature de ces contrats, Deane écrivit au Congrès et indiqua qu'il avait engagé le Baron et Lafayette tout en reconnaissant qu'il n'était pas spécifiquement investi du pouvoir de recruter des officiers.

Deane décrivit le Baron comme l'un des officiers les plus braves et les plus expérimentés de France.

Le Baron, Lafayette, et une douzaine d'autres militaires français, gentilshommes de noble naissance, munis de contrats jusqu’au rang de colonel, quittèrent la France sur le vaisseau "La Victoire''.

De Kalb et La Fayette - Yorktown et Camden.

5 pages de M. Dumas de janvier 1982

LE GENERAL MAJOR BARON JEAN DE KALB
 UN PATRIOTE DU MARYLAND TOMBE DANS L'OUBLI
Milon-la-Chapelle  -  Le Baron Jean de Kalb major général de l'armée des Etats-Unis.

L'arrivée de Lafayette et Kalb au camp de Washington.

WASHINGTON, NOUS VOILA !

 

Baron de Kalb, son cheval tué sous lui
à la bataille de Camden le 16 août 1780,
continua à se battre jusqu'à épuisement. 
Death Baron de Kalb at the Battle of Camden, South Carolina, 16 August 1780

Death Baron de Kalb at the Battle of Camden, South Carolina, 16 August 1780

Baron de Kalb atteint par de multiples
coups de bayonnette à la bataille de Camden

 

Le fidèle Chevalier Dubuisson,
aide de camp du Baron de Kalb,
apporte son secours.

 

Extrait du livre "Notre espion en Amérique"
chez Grasset d'Arnaud Delalande,
Histoire romancée
"Voilà, voilà comment on meurt chez les Kalb"

 

 

Milon-la-Chapelle  -  Le Baron Jean de Kalb major général de l'armée des Etats-Unis.
Fonds Kalb,
version illustrée de décembre 2019
par Xavier Soulange-Teissier 
 
Recherche de François Santucci
sur les raisons du départ du jeune La Fayette
auprès de Kalb.
 
 J'avais lu un document au terme duquel l'auteur laissait entendre que le jeune marquis avait en quelque sorte "fui la France" à la suite de quelques actions discutables. En fait, je ne retrouve pas le document en question et je n'ai pas retenu le nom de l'auteur.
 
Après relecture de l'ouvrage de A E Zucker, je pense qu'il y a peut-être confusion entre un dérapage du très jeune ( 19 ans ) La Fayette pendant qu'il est en garnison à Metz au régiment de Noailles - peut-être une dette de jeu non honorée- et le fait que l'engagement du dit à se battre contre les Anglais est en contradiction avec l'engagement du roi de France envers les Anglais de rester neutre dans ce conflit.
 
Zucker évoque ce dérapage sans donner la moindre précision sur sa nature. Dans le même temps, il relate la confusion de la situation;
- l'engagement ferme de Louis XVI auprès des Anglais de ne pas prendre parti dans la guerre entre les colonies anglaises d'Amérique et Londres. 
- la position du beau-père de La Fayette, qui agit comme son tuteur et entend faire respecter par son gendre et obligé la volonté du Roi.
- les manœuvres de Broglie qui soutient une politique interventionniste aux Amériques et incite à l'opération conjointe Kalb/ La Fayette, en contradiction apparente avec les instructions du monarque dont il est un ministre.
- l'enthousiasme de La Fayette et de Kalb pour l'aventure américaine, qui fait planer sur le jeune marquis une menace d'incarcération par lettre de cachet ( d'où le départ retardé avec embarquement au Portugal).
 
C'est l'opposition traditionnelle entre la haute politique et, on peut le penser, la manipulation machiavélique de deux personnages par le roi et son entourage pour soutenir les insurgés américains tout en excipant de sa bonne foi ( Moi Louis XVI, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour les retenir, mais je ne peux rien contre l'audace de ces jeunes gens)
Peut-être mon analyse est elle un peu audacieuse aussi mais je sens comme un flou dans l'attitude ambigüe du duc d'Ayen, beau-père de LF, qui agit comme son tuteur, et qui est en même temps un proche de Louis XVI; très soucieux de faire respecter la politique de son souverain, mais qui affiche son refus de laisser partir son gendre aux colonies et se laisse pourtant prendre la main par lui. 
L'histoire du Général Jean de Kalb
livre pour enfants de 95 pages de 1906
Milon-la-Chapelle  -  Le Baron Jean de Kalb major général de l'armée des Etats-Unis.
Photo du portrait du général de Kalb
en uniforme de major général
de l'armée des Etats-Unis
dans l'article publiée dans la revue historique
des armées N° 1 de 1986

 

Milon-la-Chapelle, Un héros de l'Indépendance Américaine, Le Baron Jean de Kalb, par Michel CHARON.

Publié le par l'aavre

George Washington à sa gauche Jean de Kalb
Milon-la-Chapelle, Un héros de l'Indépendance Américaine, Le Baron Jean de Kalb, par Michel CHARON.
Annapolis, monument à la mémoire du général de Kalb, Maryland.
Annapolis, monument à la mémoire du général de Kalb, Maryland.

Annapolis, monument à la mémoire du général de Kalb, Maryland.

C'est François Augustin Dubois Martin, frère du secrétaire particulier de Broglie qui se rend à Bordeaux afin d’acheter le 1er navire.
Le choix se porte sur « La Clary » construite aux chantiers Bichon à Bacalan, renommé " la Victoire" par La Fayette.
Milon-la-Chapelle, Un héros de l'Indépendance Américaine, Le Baron Jean de Kalb, par Michel CHARON.
Cet achat  sera financé pour 1/3 par La Fayette, 1/3 par Dubois Martin sous couverture de Broglie et 1/3 par le baron de Kalb.
Pour La Fayette et « La Victoire » le vrai départ pour l’Amérique, le 26 Avril 1777.
Cette aventure a commencé trois ans avant l’embarquement de La Fayette sur « L’Hermione ».
Mémoire de Chevreuse N° 11e - 2013 -
par Michel Charon
Le Baron a navigué sur l'Hermione
aux cotés de La Fayette
Toutes Les Nouvelles 29 avril 2015 
Milon-la-Chapelle, Un héros de l'Indépendance Américaine, Le Baron Jean de Kalb, par Michel CHARON.

New York City

DeKalb Avenue

 

 

Six comtés des États-Unis portent le nom de comté de de Kalb 

(De Kalb County) :

Six villes des États-Unis portent le nom de Kalb 

De Kalb County, Illinois.

 

Un Séquoia tombé dans l'oubli, visible du chemin situé en bas du parc de la Fondation Anne de Gaulle du château de Vertcoeur, un des jeunes arbres du continent américain que le Baron Jean de Kalb avait fait envoyer à son épouse pour leur domaine. 

Cet arbre remarquable a été abattu en juin 2020.

Milon-la-Chapelle, Un héros de l'Indépendance Américaine, Le Baron Jean de Kalb, par Michel CHARON.
Milon-la-Chapelle, Un héros de l'Indépendance Américaine, Le Baron Jean de Kalb, par Michel CHARON.

De la part de la Présidente de l’Union des Amis du Parc, une invitation à une sortie découverte de Port Royal le dimanche 11 juin.

Publié le par l'aavre

Photos du musée national de Port-Royal des Champs
Photos du musée national de Port-Royal des Champs
Photos du musée national de Port-Royal des Champs
Photos du musée national de Port-Royal des Champs
Photos du musée national de Port-Royal des Champs
Photos du musée national de Port-Royal des Champs
Photos du musée national de Port-Royal des Champs

Photos du musée national de Port-Royal des Champs

Chers adhérents, chers amis

 

Dimanche 11 juin, partez à la découverte des paysages qu’offrait Port-Royal des Champs au 18ème siècle !

 

Au programme, ballade commentée du chantier de réouverture du fond vallée par Eric Aynaud, Président de l’association des Amis de la Vallée du Rhodon et des Environs, et sur l’histoire des lieux par Catherine Marchal, médiéviste, spécialiste de Port Royal et membre de l’association « les Amis du Dehors ».

 

Rendez-vous le dimanche 11 juin à 10h30 sur le parking des ruines de Port-Royal à Saint-Lambert-des-Bois (voir plan en pièce jointe) .

Emportez votre pic-nique et munissez-vous de bonnes chaussures.

 

Retour vers 14h30.

 

La visite est ouverte à tous, n’hésitez pas à transmettre l’invitation à vos amis ou adhérents.

 

Bien amicalement,

Catherine Giobellina

Présidente de l'Union des Amis du Parc

de la Haute Vallée de Chevreuse

Lieu de notre point de rendez-vous, le cercle rouge, le parking des ruines de l'Abbaye de Port-Royal-des-Champs.

Compte officiel du domaine de Port-Royal des Champs (site bas, ruines de l'Abbaye et site haut, Granges-Musée)

https://twitter.com/MuseePortRoyal

Plan1 de Port-Royal des Champs, tableau peint d’après les gravures de Louise-Magdeleine Horthemels.

Plan1 de Port-Royal des Champs, tableau peint d’après les gravures de Louise-Magdeleine Horthemels.

L’HYDRAULIQUE CISTERCIENNE À PORT-ROYAL

par Jean-François MONDY (Ingénieur agronome)

CRÉATION DE L’ABBAYE

Les œuvres du peintre Rosa Bonheur, elle a habité l'ancien presbytère de Magny-les-Hameaux.

Publié le par l'aavre

Les œuvres du peintre Rosa Bonheur, elle a habité l'ancien presbytère de Magny-les-Hameaux.

Publié dans Histoire

Chemin Jean Racine

Publié le par l'aavre

Inauguration le 30 juin 1939 du chemin Jean Racine
lors de la commémoration du troisième centenaire
de la naissance de JEAN RACINE.
Merci à M. Alain Trémon de nous avoir prêté
pour sa diffusion, quatre documents historiques. 
Commémoration du TROISIÈME CENTENAIRE
de la naissance de JEAN RACINE
Chemin Jean Racine
Cérémonie des granges avec le concours
de sociétaires de la Comédie-Française et
de l'Opéra.
Chemin Jean Racine
Descente au Vallon
Chemin Jean Racine

Testament de Racine

Chemin Jean Racine
Plaque commémorative
du départ du Chemin de Jean Racine
à gauche du mur de la porte
protectrice de Port-Royal et des Jansénistes. 

 

Sept bornes offertes en 1939 
par le Touring-Club de France 
 

C'est à l'occasion du tricentenaire de la naissance du poète, en 1939, que le tracé de ce chemin, long de d'un peu plus de 5 km, fut officiellement inauguré . Sept bornes jalonnent le sentier et portent l'inscription de vers que les lieux inspirèrent au jeune Jean Racine.


Les bornes sont numérotées à partir de la porte de "Longueville" qui clôt les ruines de l'Abbaye de Port-Royal des Champs :


• Borne I - Port-Royal : “Sainte demeures du silence, lieux pleins de charmes et d’attraits”


• Borne II- Les Mollerets : “C’est sous ces épaisses feuillées qu’on voit les petits oiseaux”


• Borne III - La Lorioterie : “C’est dans ces campagnes fleuries qu’on voit mille troupeaux errants”


• Borne IV - Milon-la-Chapelle : “C’est là qu’on entend le murmure de ces agréables ruisseaux.”

• Borne V - Le moulin de Fauveau : “C’est là qu’en nombreuses allées l’on voit mille saules épais”


• Borne VI - Le bois de St Lambert : “Là l’on voit la biche légère, là le chevreuil champêtre et doux.”


• Borne VII - Les bois de Chevreuse : “Je vois les tilleuls et les chênes ces géants de cent bras ornés” 

• Borne finale - Château de La Madeleine 

 

Dans l'esprit de l'un des poèmes du jeune Jean Racine
"C’est sous ces épaisses feuillées que l’on voit passer
... le petit cheval avec sa cavalière"
Chemin Jean Racine
Chemin Jean Racine
" Et l'espoir, malgré moi,
s'est glissé dans mon coeur "
Jean Racine
Trois aquarelles de Mlle Christiane Rogelet de 1962

 

 

Château de Vertcoeur, son article de septembre 1923 "la vie à la campagne" dans la revue HACHETTE, complété d'une série de cartes postales anciennes .

Publié le par l'aavre

Le passé du château de Vertcoeur

Château de Vertcoeur, son article de septembre 1923 "la vie à la campagne" dans la revue HACHETTE, complété d'une série de cartes postales anciennes .
Construit pour René Philippon en 1902,
ce château est caractéristique
des constructions bourgeoises
de la fin du XIXe siècle.

Biographie :

René Philipon (1870-1936) était comte, grand officier de l'Ordre équestre du Saint-Sépulcre, rentier, et collaborateur de la revue « L’Initiation » (1895) sous le pseudonyme de Jean Tabris.

Il grandit au Château de Vert-Cœur, domaine de quinze hectares à Milon-la-Chapelle.

Spécialiste en sciences occultes, collectionneur, entomologiste et mécène, il récupère la "Bibliothèque Rosicrucienne" (ou ésotérique), d'Henri Chacornac (1855 – 1907), père de Paul Chacornac (1884-1964), éditeurs parisiens propriétaires des Éditions traditionnelles, alors installée au 11, quai Saint-Michel, pour laquelle Emile-Jubert Grillot de Givry a traduit entre 1898 et 1890 de nombreux textes.

Son château sera le rendez-vous du Tout-Paris pendant une quinzaine d'années, et constituera alors le lieu le plus en vue de la vallée de Chevreuse. Il reçoit dans son salon littéraire, entre autres, Jean Cocteau, le philosophe Jacques Maritain, Paul Valéry, Marcel Proust, Willy le mari de Colette.

Il épouse une petite nièce de l’explorateur Jean François de Galaup, comte de La Pérouse , Pauline de La Pérouse (1878-1921).

L'héritier du château fût son chauffeur, il le vendit à un entrepreneur, lequel commença par vendre des éléments du parc, notamment l'un de ses deux grands escaliers de marbre blanc de Carrare.

Le château de Vert-Cœur sera acquis par Charles de Gaulle en 1946, pour y établir la Fondation Anne-de-Gaulle, destinée à venir en aide aux jeunes femmes handicapées mentales sans ressources.

Préalablement gérée jusqu'en 1996 par les congrégations franciscaines puis par les sœurs de Saint-Jacut, elle l'est actuellement gérée par une association laïque. 

Merci à notre ami Alain Trémon pour nous avoir prêté
cet article de septembre 1923 " La vie à la campagne "
dans la revue HACHETTE sur le Château de Vertcoeur.
Pauline-Marie-Louise Gabrielle-Barbara
DALMAS de LAPEROUSE
(27 novembre 1881 - 5 décembre 1920)
Une stèle à la mémoire du marin LAPEROUSE
sort de l'oubli.

Cartes postales anciennes du Château de Vertcoeur

Façade sur la terrasse

Château de Vertcoeur - Façade sur la terrasse.

 Grande Terrasse 

Château de Vertcoeur - Grande Terrasse

Vue sur la vallée du Rhodon

 la Terrasse

Château de Vertcoeur - la Terrasse

 Descente du coté ouest

Château de Vertcoeur - Descente du coté ouest

La mare au Vautour

Château de Vertcoeur - La mare au Vautour

 Orangerie et pièce d'eau

Château de Vertcoeur - Orangerie et pièce d'eau

 Orangerie et pièce d'eau, aujourd'hui.
 Orangerie et pièce d'eau, aujourd'hui.

 Orangerie et pièce d'eau, aujourd'hui.

Terrasse de l'Orangerie

Château de Vertcoeur - Terrasse de l'Orangerie

Château de Vertcoeur et l'Orangerie

Château de Vertcoeur et l'Orangerie

Percée sur la Vallée du Rhodon

Château de Vertcoeur - Percée sur la Vallée du Rhodon

Allées du Ban de la Roche

Château de Vertcoeur - Allées du Ban de la Roche

Salle de Verdure

Château de Vertcoeur - Salle de Verdure

Perspective sur Milon-la-Chapelle

Château de Vertcoeur - Perspective sur Milon-la-Chapelle

 Percée sur la Vallée du Rhodon

Château de Vertcoeur - Percée sur la Vallée du Rhodon

Jardin fleuriste

Château de Vertcoeur - Jardin fleuriste

Jardin fleuriste, aujourd'hui.
Jardin fleuriste, aujourd'hui.

Jardin fleuriste, aujourd'hui.

Roseraie

Château de Vertcoeur - Roseraie

Rond-point du Narcisse

Château de Vertcoeur - Rond-point du Narcisse

Petit Salon

Château de Vercoeur - Petit Salon

 Grand Salon

Château de Vertcoeur - Grand Salon

 Grand Salon

Château de Vertcoeur - Grand Salon

 Studio

Château de Vertcoeur - Studio

Salon de Famille

Château de Vertcoeur - Salon de Famille

Grand Escalier

Château de Vertcoeur - Grand Escalier

Antichambre du 1er étage

Château de Vertcoeur - Antichambre du 1er étage

26 mai 1910 prêt de l'harmonium Victor Mustel 
à l'Eglise de Milon-la-Chapelle

L'harmonium, un instrument injustement oublié ...

 
 

Un Séquoia tombé dans l'oubli,

situé en bas du parc du château de Vertcoeur, un des jeunes arbres du continent américain que le Général Baron Jean de Kalb (Héros de l'Indépendance Américaine) avait fait envoyer à son épouse pour leur domaine. Arbre mis à la mode à l'époque par Marie Antoinette à Trianon. 

Cet arbre remarquable a été abattu en juin 2020.

 

Lettre de M. Jean-Louis Martineau-Lagarde au Maire de St-Lambert le 13.12.2004

Publié le

Lettre Martineau Lagarde du 13.12.2004 au Maire de St Lambe

Lettre du 10 janvier 2005 à la Direction  Régionale de l'Environnement

Lettre du 10 janvier 2005 à la Direction Régionale de l'Environnement

Requête en référé - Suspension à l'encontre du permis de construire en vue de la construction d'un ensemble salle de réunion polyvalente et club - vestiaire du club de tennis dit "Espace associatif"

Les 5 associations représentant la totalité des associations de la commune de Saint-Lambert-des-Bois sont complètement défavorables à la construction du Centre Associatif prévu par la commune dans le cadre du contrat rural.

Lettre ouverte à Mr le maire en réponse au bulletin municipal ...

Et durant l'atteinte portée au site par cette construction, chargement des pierres meulières du mur dans la remorque de l'Agriculteur Maire de la Commune !Et durant l'atteinte portée au site par cette construction, chargement des pierres meulières du mur dans la remorque de l'Agriculteur Maire de la Commune !

Et durant l'atteinte portée au site par cette construction, chargement des pierres meulières du mur dans la remorque de l'Agriculteur Maire de la Commune !

Lettre de M. Jean-Louis Martineau-Lagarde au Maire de St-Lambert le 13.12.2004
Lettre de M. Jean-Louis Martineau-Lagarde au Maire de St-Lambert le 13.12.2004
Lettre de M. Jean-Louis Martineau-Lagarde au Maire de St-Lambert le 13.12.2004
Lettre de M. Jean-Louis Martineau-Lagarde au Maire de St-Lambert le 13.12.2004

Lettre de l'aavre du 16.12.04 à Mr Ph. Cohen de Toutes Les Nouvelles.

Lettre de M. Jean-Louis Martineau-Lagarde au Préfet M. Bernard Niquet le 13.12.2004

Publié le

Lettre Martineau Lagarde du 13.12.2004 au Préfet

Lettre du 10 janvier 2005 à la Direction  Régionale de l'Environnement

Lettre du 10 janvier 2005 à la Direction Régionale de l'Environnement

Lettre de M. Jean-Louis Martineau-Lagarde au Préfet M. Bernard Niquet le 13.12.2004
Lettre de M. Jean-Louis Martineau-Lagarde au Préfet M. Bernard Niquet le 13.12.2004
Lettre de M. Jean-Louis Martineau-Lagarde au Préfet M. Bernard Niquet le 13.12.2004