Historique de l'aavre

Historique de l'aavre

Historique de l’a.a.v.r.e.

Créée en 1973, l’association des amis de la vallée du rhodon et des environs, présente sur les deux communes de Milon la Chapelle et de Saint Lambert des Bois, a participé à la mise en site classé de la vallée du Rhodon, par arrêté du 1er Ministre le 7 Juillet 1982, et a contribué à la création du P.N.R., premier parc naturel régional à avoir été créé en Île-de-France. 

Interview de Philippe Saint-Marc, pionnier en 1964 du mouvement associatif écologiste en vallée de Chevreuse

26 janvier 1974 - Regarder le reportage sur la vallée de Chevreuse menacée par la spéculation immobilière provoquée par l'extension de la ville nouvelle de SAINT-QUENTIN EN YVELINE, et sur les nuisances qu'entraînent, dans cette région, la construction d'autoroutes et la présence de décharges.

Successivement, après 10 années de batailles juridiques, le Ball-trap de la Roche-Couloir a pu être fermé le 8 juillet 1992; c’était une source de nuisances considérables pour les habitants de la Vallée.

Considérant que les diligences dont se prévaut le maire de Chevreuse pour faire cesser ce trouble sont intervenues après le rejet implicite de la demande de l'Association des amis de la vallée du Rhodon et des environs ; qu'elles sont donc sans incidence sur la légalité de la décision attaquée ;
Considérant qu'il résulte de ce qui précède que la ville de Chevreuse n'est pas fondée à soutenir que c'est à tort que, par le jugement attaqué, le tribunal administratif de Versailles a annulé la décision implicite de son maire ;

Article 1er : La requête de la ville de Chevreuse est rejetée.
Article 2 : La présente décision sera notifiée à la ville de Chevreuse, à l'Association des amis de la vallée du Rhodon et des environs, à la commune de Milon-la-Chapelle et au ministre de l'intérieur et de la sécurité publique.

Notre action s’est aussi développée contre la pollution des eaux du Rhodon, d’abord par la station d’épuration du Mesnil-St-Denis et de la Verrière présidée par le maire de la Verrière qui a, sous la pression de l’association, notamment, été largement modernisée dans les années 90 en même temps que le lagunage de Port-Royal a pu être maintenu. Nous avons suivi les projets d’assainissement des communes riveraines du Rhodon et nous avons demandé de reprendre l’étude des années 90 du collecteur intercommunal pour le village de Saint Lambert qui nous semble être une aberration technique et financière, lancée par le SIAHVY.
 
 
Nous avons lutté, malheureusement sans succès, contre les nuisances de l’aérodrome de Toussus-le-Noble,
 
En revanche, nous sommes opposés avec succès aux forages pétroliers sur le plateau de Romainville.
 
Bien sûr l’aménagement des fonds de vallées et la restauration d’une activité économique (bovins et chevaux) en faveur de la petite agriculture des vallons est bien loin d’être achevée.
 
Nous avons alerté en 2004  les autorités publiques, et obtenu le soutien du Conseil Général au sujet de l’étang de pêche de Milon-la-Chapelle, laquelle était devenu une décharge sauvage, avec une pollution importante du milieu naturel, maintenant lieu de promenade et de détente autour de l’étang.
 
En 2006 défiguration de l'entrée du village avec le démarrage de travaux très importants de NESTLÉ, sans les autorisations administratives obligatoires autorisant une extension de sa zone de stockage de l’usine d’embouteillage de la Source du Val St-Lambert. 
Nous avions obtenu du Tribunal administratif de Versailles, l’annulation des autorisations délivrées par le Maire, concernant la réalisation de la plateforme logistique de 9 000 m² avec sa route* sur des remblais (non contrôlés) défigurant le coteau de la vallée, dans un site triplement classé, au mépris de l’environnement, du code de l’urbanisme et du site, jugement annulé par la cour d'appel et notre demande d'un pourvoi en cassation n'a pas été admis par le Conseil d'Etat.
*Route réalisée mais non exploitée en raison d'effondrements sur un remblai important non stabilisé !
 
Nous avons appuyé en 2007 le projet de la nouvelle ferme d’élevage de bovins de M. Frédéric Peltier à la Grand-Maison qui permet d’entretenir naturellement nos fonds de vallée :
 

Nous avons obtenu en 2007 de la commune de Saint-Lambert-des-Bois, l’ouverture du chemin de la messe, fermé depuis plus de 20 ans aux randonneurs à cheval et à vélo par un escalier de 10 marches.

Nos 4 motions N° 1, 2, 3 et 4 de 2009, 2010, 2011 et 2012 pour sécuriser rapidement les 2 carrefours des routes RD 91 / RD 46, qui approuvent le projet de la Subdivision des routes, soutenu par le Parc Naturel Régional, l’Architecte des Bâtiments de France, La DIREN, et le Directeur du Musée National de Port Royal des Champs, projet respectueux du site classé de la vallée et de son paysage, basé sur un aménagement en sécurité routière grâce à un double tourne-à-gauche avec îlots centraux.
PV de l'AG du 05.04.2014
Puis nous nous sommes opposés à l’ouverture à la circulation automobile du chemin historique « Jean racine » entre la RD 46 et le moulin de Fauveau.
 
Juillet 2012 notre intervention auprès de la Mairie de Magny-les Hameaux pour demander l'arrêt du chantier illégal d'une aire d'accueil des gens du voyage sur le hameau de Romainville. 
Nous avons obtenu lors de l’audience du 9 mars 2015 au TGI de Versailles la culpabilité de la propriétaire du chantier avec le jugement en correctionnel du 11 mai 2015. Le 16 septembre 2016 le jugement de première instance est confirmé par la Cour d’appel de Versailles.
 
Notre position en 2014 contre le projet des communes de Chevreuse et de Saint-Lambert-des-Bois qui souhaitaient rendre possible une continuité territoriale de la CASQY s'étendant jusqu'à Chevreuse à travers le territoire de la commune de Saint-Lambert-des-Bois.  
Philippe Saint-Marc créateur du Parc « un sordide découpage administratif, réalisé pour des raisons électorales, et loin des besoins des habitants ».
 
Suite à la pollution importante du Rhodon depuis des années, il a été décidé le 1er juin 2017 avec le maire de Milon-la-Chapelle, le Parc et l’UAPNR de déposer une requête en référé expertise pour la désignation d’un expert afin que celui-ci examine la nature, l’étendue et l’origine de la pollution du Rhodon, faits qui sont susceptibles de donner lieu à un litige devant le tribunal de céans.
 
Nous avons alerter à plusieurs reprises sur la dérive des dépenses de la commune de Saint-Lambert-des-Bois, dans laquelle le maire entraîne les habitants de la commune, en 2018 elle allait s’amplifier avec le projet aberrant de démolition et reconstruction de l’école ... .
 
Nous participons au projet de réhabilitation et de sauvegarde du bief sur Milon-la-Chapelle, lancée par l’association de défense du bief.
 
Nous avons obtenu au Tribunal correctionnel de Versailles la condamnation de OTV, filiale de VEOLIA, pour pollution du Rhodon.
Nous avons alerter à plusieurs reprises des encours des dettes bancaires (Info Direction des collectivités locales) de la commune de Saint-Lambert. 
Encours des dettes bancaires au 31/12/2018 : 
    -  Milon-la-Chapelle 53 000 €, par habitant 186 €
    -  Saint-Lambert-des-Bois 2 292 000 €, par habitant 4 594 €
" Commune de Saint-Lambert avec une gestion communale assurée
par une Attachée territoriale, cadre de la fonction publique,
catégorie A, 4 ou 5e, voir 6e échelon,
difficulté dans l'obtention de l'information exacte !? "
 
Nous avons obtenu le 7 janvier 2021 le rapport favorable de l’experte judiciaire nommée par le Tribunal administratif, qui reconnaît la responsabilité du SIAHVY, de VEOLIA, de la SAUR, des communes du Mesnil, de la Verrière et de SQY dans la pollution du Rhodon.
Nous avons obtenu du Tribunal administratif le 16 avril 2021 l'annulation de la délibération du 5 octobre 2017 approuvant le zonage assainissement de St-Lambert, par une requête du 6 décembre 2017, et la décision tacite du préfet du 21 février 2017 par laquelle il n’a pas fait opposition à la déclaration du SIAHVY d’une station d’épuration pour le bourg de St-Lambert, par une requête du 8 décembre 2017.
 
Nous avons réalisé, été 2021, avec le Comité de Sauvegarde de la Haute Vallée de Chevreuse (CSHVC) la plaquette d'information des sites classés. 
Nous l'avons remise aux élus et aux associations de la Haute Vallée de Chevreuse.
 
Pollution du Rhodon et de son bief Milonais.
 
Notre soutient en 2021 au Collectif Riverains de Saint-Rémy-lès-Chevreuse. À Saint-Rémy-lès-Chevreuse, les travaux du Cœur de ville continuent malgré un arrêté préfectoral s’y opposant.
 
Notre soutient en 2022 à l'Association Protection et Environnement du Site de Chevreuse (APESC): Le château de la Madeleine, protecteur de la ville de Chevreuse depuis un millénaire, menacé et menaçant ...
Voir nos 2 publications avril 2022 et juin 2022
 

En ligne sur le net avec www.aavre.org, vous trouverez notre blog avec nos actions par catégorie dans la colonne située à droite.

Notre association est constituée de deux Vice-président(e)s :

 - Pour la commune de MILON-LA-CHAPELLE, Danièle MASSON.
 - Pour la commune de SAINT-LAMBERT-DES-BOIS, Michel JOURNET.
 

Ils souhaitent mobiliser, autour de nos actions de protection et de développement d’un environnement durable, et aussi à la bonne gestion communale des deniers publics, dans le respect de l'intérêt général et des procédures administratives, les forces vives qui y sont intéressées.