94 articles avec le rhodon

Un article sur la pollution du Rhodon est en ligne depuis hier soir sur le Blog de Chevreuse:

Publié le par l'aavre

Notre publication du 21 janvier 2017 :
« Ce n’est pas la station d’épuration du Mesnil qui est à l’origine de la pollution, affirme haut et fort la maire de la commune, Évelyne Aubert, les eaux à la sortie de la station sont claires. »

Des boues graisseuses polluent le Rhodon.

l'article de 78 actu les Nouvelles: Milon-la-Chapelle. Des boues graisseuses polluent le Rhodon.

Publié le par l'aavre

« Ce n’est pas la station d’épuration du Mesnil qui est à l’origine de la pollution, affirme haut et fort la maire de la commune, Évelyne Aubert, les eaux à la sortie de la station sont claires. » « Par contre, reconnaît l’élue, il y a effectivement une buse très en aval de cette station qui rejette des boues noirâtres. Ce n’est pas un conduit que nous connaissons. »
l'article de 78 actu les Nouvelles: Milon-la-Chapelle. Des boues graisseuses polluent le Rhodon.

Notre publication du 20 janvier 2017:
- Cette pollution proviendrait de la seule station d'épuration en amont du Rhodon qui se trouve au Mesnil-Saint-Denis, laquelle rejette ses eaux dans la source du Rhodon.

Ce n'est pas la première fois hélas qu'une telle pollution se produit dans le site classé de la vallée du Rhodon...

Milon-la-Chapelle / Saint-Lambert-des-Bois / Le Rhodon, notre rivière, depuis mi-janvier une nouvelle pollution impressionnante à sa source souille les eaux du Rhodon... Cette pollution proviendrait de la seule station d'épuration en amont du Rhodon qui se trouve au Mesnil-Saint-Denis, laquelle rejette ses eaux dans la source du Rhodon. Ce n'est pas la première fois hélas qu'une telle pollution se produit dans le site classé de la vallée du Rhodon... Lire la lettre de l'Agence de l'eau du 23 décembre 2016 en réponse à notre lettre du 23 novembre...

Publié le par l'aavre

Milon-la-Chapelle / Saint-Lambert-des-Bois / Le Rhodon, notre rivière, depuis mi-janvier une nouvelle pollution impressionnante à sa source souille les eaux du Rhodon... Cette pollution proviendrait de la seule station d'épuration en amont du Rhodon qui se trouve au Mesnil-Saint-Denis, laquelle rejette ses eaux dans la source du Rhodon. Ce n'est pas la première fois hélas qu'une telle pollution se produit dans le  site classé de la vallée du Rhodon...  Lire la lettre de l'Agence de l'eau du 23 décembre 2016 en réponse à notre lettre du 23 novembre...
Milon-la-Chapelle, au niveau de la prairie de la Poufile, un linéaire de 7 m de boues de station sur toute la largeur du Rhodon. Photos du 15.01.2017. La Gendarmerie de Magny-les-Hameaux a fait à cet endroit 3 prélèvements de l'eau pour analyse en laboratoire, un prélèvement des boues de surface, un prélèvement de l'eau à 20 cm de profondeur sous les boues de surface et un prélèvement en bord de berge d'une eau non polluée provenant d'une source. Milon-la-Chapelle, au niveau de la prairie de la Poufile, un linéaire de 7 m de boues de station sur toute la largeur du Rhodon. Photos du 15.01.2017. La Gendarmerie de Magny-les-Hameaux a fait à cet endroit 3 prélèvements de l'eau pour analyse en laboratoire, un prélèvement des boues de surface, un prélèvement de l'eau à 20 cm de profondeur sous les boues de surface et un prélèvement en bord de berge d'une eau non polluée provenant d'une source.
Milon-la-Chapelle, au niveau de la prairie de la Poufile, un linéaire de 7 m de boues de station sur toute la largeur du Rhodon. Photos du 15.01.2017. La Gendarmerie de Magny-les-Hameaux a fait à cet endroit 3 prélèvements de l'eau pour analyse en laboratoire, un prélèvement des boues de surface, un prélèvement de l'eau à 20 cm de profondeur sous les boues de surface et un prélèvement en bord de berge d'une eau non polluée provenant d'une source.

Milon-la-Chapelle, au niveau de la prairie de la Poufile, un linéaire de 7 m de boues de station sur toute la largeur du Rhodon. Photos du 15.01.2017. La Gendarmerie de Magny-les-Hameaux a fait à cet endroit 3 prélèvements de l'eau pour analyse en laboratoire, un prélèvement des boues de surface, un prélèvement de l'eau à 20 cm de profondeur sous les boues de surface et un prélèvement en bord de berge d'une eau non polluée provenant d'une source.

Prairie de la Poufile, les 4 mares ne sont pas polluées, elles ne sont pas en relation avec les eaux du  Rhodon.
Prairie de la Poufile, les 4 mares ne sont pas polluées, elles ne sont pas en relation avec les eaux du  Rhodon.

Prairie de la Poufile, les 4 mares ne sont pas polluées, elles ne sont pas en relation avec les eaux du Rhodon.

Une gangue polluante de boues de station d'épuration en sortie de la buse en béton en lisière de la forêt de Port-Royal et du plateau du Mesnil-Saint-Denis. Photos du 17.01.2017
Une gangue polluante de boues de station d'épuration en sortie de la buse en béton en lisière de la forêt de Port-Royal et du plateau du Mesnil-Saint-Denis. Photos du 17.01.2017

Une gangue polluante de boues de station d'épuration en sortie de la buse en béton en lisière de la forêt de Port-Royal et du plateau du Mesnil-Saint-Denis. Photos du 17.01.2017

Dans le parc du musée des ruines de l'Abbaye de Port-Royal, au niveau de la Solitude, un linéaire de 30 m de boues de station sur toute la largeur du Rhodon. Photos du 16.01.2017
Dans le parc du musée des ruines de l'Abbaye de Port-Royal, au niveau de la Solitude, un linéaire de 30 m de boues de station sur toute la largeur du Rhodon. Photos du 16.01.2017

Dans le parc du musée des ruines de l'Abbaye de Port-Royal, au niveau de la Solitude, un linéaire de 30 m de boues de station sur toute la largeur du Rhodon. Photos du 16.01.2017

Dans le parc du musée des ruines de l'Abbaye de Port-Royal, en aval du déversoir de la traversée souterraine de la levée de terre du premier étang. Photo du 16.01.2017,

Dans le parc du musée des ruines de l'Abbaye de Port-Royal, en aval du déversoir de la traversée souterraine de la levée de terre du premier étang. Photo du 16.01.2017,

Lettre de l'aavre à l' Agence de l'Eau le 23 novembre 2016, projet station d'épuration à Saint-Lambert et pollution du Rhodon.

A LIRE LE DERNIER PARAGRAPHE !

A LIRE LE DERNIER PARAGRAPHE !

L'eau en sortie de la buse de la station du Mesnil / La Verrière, le 23 février 2015 une eau marron / noire et non transparente comme elle devrait l'être après son épuration en station.

L'eau en sortie de la buse de la station du Mesnil / La Verrière, le 23 février 2015 une eau marron / noire et non transparente comme elle devrait l'être après son épuration en station.

La lettre de l'aavre du 6 janvier 2016 à M. Rocher Technicien des Rivières du PNR, suite au constat du 26 décembre 2015 de la forte pollution visuelle de l'eau du Rhodon.

La lettre de l'aavre du 6 janvier 2016 à M. Rocher Technicien des Rivières du PNR, suite au constat du 26 décembre 2015 de la forte pollution visuelle de l'eau du Rhodon.

MALGRE LES AMÉLIORATIONS APPORTÉES A LA STATION DANS LES ANNÉES 90

MALGRE LES AMÉLIORATIONS APPORTÉES A LA STATION DANS LES ANNÉES 90

Notre publication du 11 mars 2009 sur la pollution du Rhodon en mars 2005

Lettre de Frère Jacques du 12 mars 2005.

"Toutes les Nouvelles" Article inondations, pourquoi la Bièvre na pas débordé les 30 et 31 mai derniers.

Publié le par l'aavre

Limiter les risques d’inondations par les systèmes naturels, comment agir, voir les solutions proposées par le Parc.

Publié le par l'aavre

 Suite aux fortes pluies de fin mai pendant 3 jours, inondations du bas du village de Saint-Lambert-des-Bois et, inondation des prairies espaces naturels d'expansion des crues du cours du Rhodon. Photos du 31 mai et 1er juin 2016.
 Suite aux fortes pluies de fin mai pendant 3 jours, inondations du bas du village de Saint-Lambert-des-Bois et, inondation des prairies espaces naturels d'expansion des crues du cours du Rhodon. Photos du 31 mai et 1er juin 2016.
 Suite aux fortes pluies de fin mai pendant 3 jours, inondations du bas du village de Saint-Lambert-des-Bois et, inondation des prairies espaces naturels d'expansion des crues du cours du Rhodon. Photos du 31 mai et 1er juin 2016.
 Suite aux fortes pluies de fin mai pendant 3 jours, inondations du bas du village de Saint-Lambert-des-Bois et, inondation des prairies espaces naturels d'expansion des crues du cours du Rhodon. Photos du 31 mai et 1er juin 2016.
 Suite aux fortes pluies de fin mai pendant 3 jours, inondations du bas du village de Saint-Lambert-des-Bois et, inondation des prairies espaces naturels d'expansion des crues du cours du Rhodon. Photos du 31 mai et 1er juin 2016.
 Suite aux fortes pluies de fin mai pendant 3 jours, inondations du bas du village de Saint-Lambert-des-Bois et, inondation des prairies espaces naturels d'expansion des crues du cours du Rhodon. Photos du 31 mai et 1er juin 2016.
 Suite aux fortes pluies de fin mai pendant 3 jours, inondations du bas du village de Saint-Lambert-des-Bois et, inondation des prairies espaces naturels d'expansion des crues du cours du Rhodon. Photos du 31 mai et 1er juin 2016.

Suite aux fortes pluies de fin mai pendant 3 jours, inondations du bas du village de Saint-Lambert-des-Bois et, inondation des prairies espaces naturels d'expansion des crues du cours du Rhodon. Photos du 31 mai et 1er juin 2016.

Courriel à l'attention du Maire de Saint-Lambert-des-Bois, à propos du parking du logis réalisé en 2009 le long du Rhodon !!!

Courriel à l'attention du Maire de Saint-Lambert-des-Bois, à propos du parking du logis réalisé en 2009 le long du Rhodon !!!

Comment agir ?
 
Un phénomène naturel comme celui que l’on a subi ne peut être enrayé mais tout au moins peut-on essayer de limiter les dommages. Le Parc y travaille depuis longtemps.
  • En favorisant le développement, la restauration et l’extension de zones humides et de prairies en lisière des cours d’eau, celles-ci permettent d’absorber en partie l’expansion des rivières.
  • En replaçant le cours naturel des cours d’eau en fond de vallée pour leur redonner leur capacité de débordement en zone naturelle.
  • En limitant fortement la consommation d’espaces naturels, en particulier humides, par l’urbanisation (à travers son plan de Parc opposable au PLU de chaque commune).
  • En conseillant aux habitants d’éviter d’imperméabiliser trop de sols (allées privées notamment).
  • En recommandant de récupérer l’eau de pluie dans des réservoirs conséquents, utile aux usages du jardinage, mais qu’il faut vider à l’annonce d’une alerte météo.
  • En conseillant aux communes tout moyen de rétention des eaux dans les quartiers urbanisés (canalisations réservoirs, revêtements perméables, espaces verts submersibles, etc.).
  • En encourageant la création de mares.
  • En surveillant et en entretenant les cours d’eau du territoire.

Inondations

À cet effet, Maxime Rocher, garde-rivière du Parc est quotidiennement au chevet des rivières. Chaque jour il sensibilise les riverains à une bonne gestion de la rivière mais aussi aux risques de pollution. Il prescrit les travaux à faire sur les cours d’eau et leurs abords, il réalise lui-même les plus courants et recourt à des entreprises pour les plus gros. Par exemple si des embâcles peuvent être bénéfiques en zones naturelles, favorisant le débordement dans les fonds de vallées inhabités, il est nécessaire au contraire de dégager les berges et le lit du moindre ruisseau à proximité des routes, des ponts et des habitats.
 
Mesures salutaires
 
Depuis 2003 en France, un Programme d’action de prévention des inondations (PAPI) engage les collectivités à mettre en oeuvre des mesures de sécurité, à la fois localement et globalement : aide au recensement des risques, à l’analyse des dispositifs existants, aux travaux à mener…
Clore son jardin de murs profondément ancrés et étanches peut revenir à le transformer en une dangereuse piscine en cas de très fortes averses, comme cela a été le cas chez certains propriétaires dont l’habitat n’aurait pas dû être inondé si des trous d’écoulement avaient été pratiqués au pied du mur de clôture. Construire sur le lit naturel d’une rivière déviée dans le passé pour divers besoins (moulin, route…) est désormais proscrit. Mais des habitats ont été implantés sur de telles zones, des occupants l’ont découvert à leur dépens…
 
Communes et habitants sont ainsi invités à contribuer par des gestes et des choix à la protection des personnes et des biens. C’est la somme de toutes ces actions et précautions qui conduiront à diminuer les risques d’accident. 
 
 
Le Parc lance un observatoire participatif des pluies journalières sur l’ensemble de son territoire pour faire le lien entre les pluies et la réaction des rivières. Si vous avez un pluviomètre dans votre jardin, vous pouvez contribuer à la récolte de ces données.
 
 
Afin de dresser un bilan exhaustif de ces évènements et de garder la mémoire de ces inondations dans les projets d’aménagement futurs, le Parc fait appel à tous ceux qui ont pris des photos entre le 31 mai et le 2 juin 2016. 
 
 
Plus d’aménagements rustiques et « naturels » pour moins de ruissellements
 
Mares de plateau, haies, fossés à redents et autres talus pour capter, infiltrer l’eau en amont et retarder l’écoulement.
Sur les territoires agricoles, naturels et forestiers, le Parc préconise de créer des mares, des haies, fossés à redents et talus de type rustique sur le trajet des principales voies d’eau de ruissellement. « Le principe, explique François Hardy, chargé de mission Environnement, est de retenir ou ralentir les eaux de ruissellement au plus près de leur source, bien avant qu’elles ne se forment en torrent et ne viennent gonfler les rivières en fond de vallée. Dans la plaine de la Madeleine, nous avons finalisé en 2014 la création en rebord de plateau d’une très grande mare qui recueille les eaux de ruissellement agricole. La situation du terrain acheté par la commune de Milon-la-Chapelle est idéale : relié naturellement à d’anciennes petites carrières qui retiennent les eaux de pluie, il les capte tel un entonnoir avant qu’elles ne dévalent en fond de vallée. Depuis que le Parc à créé cette mare, en contrebas, à Milon-la-Chapelle, des maisons habituellement inondées lors de fortes pluies, ne le sont plus. Un projet similaire a été conduit à Senlisse. »
 
Article de Patrick Blanc pour l'Echo du Parc n°72 (septembre 2016)

Il y a effectivement quelques poissons qui vivent dans le Rhodon.

Publié le par l'aavre

Il y a effectivement quelques poissons qui vivent dans le Rhodon.

Bonjour,

Il y a effectivement quelques poissons qui vivent dans le Rhodon. Le principal problème pour les poissons est plus souvent lié à la forte présence de matière organique dans le cours d’eau, qui appauvrit la teneur en oxygène dissous.

Je vous met en pièce jointe les résultats de l’inventaire piscicole réalisé sur le Rhodon l’été dernier. Le point d’inventaire et situé en aval de Milon mais vous donnera une idée des espèces présentes.

L’inventaire compare la population existante et la population théoriquement attendue. Après avoir rentré plusieurs données dans une base de calcul, le résultat est donné sous forme de note IPR (Indice Poisson Rivière).

Voici le tableau qui permet de voir les différentes classes de qualité :

Note de l'IPR, classe de qualité

<7 Excellente

7-16 Bonne

16-25 Médiocre

25-36 Mauvaise

>36 Très mauvaise

Par contre, je n’arriverai pas à vous dire précisément de quelle espèce il s’agit sur la vidéo (peut-être Loche franche ou éventuellement Goujon).

Sur la vingtaine de stations inventoriées l’été dernier, seulement 3 étaient considérées comme « bonne » et aucune n’atteignait la classe de qualité « excellente ».

Si vous souhaitez plus de précisions sur les inventaires piscicoles, n’hésitez pas à de demander plus d’informations.

Cordialement,

Maxime Rocher

Technicien garde rivière

m.rocher@parc-naturel-chevreuse.fr

Tél. : 06.71.27.01.27

Une vidéo "témoignage" sur les inondations à Saint Rémy Lès Chevreuse réalisée par l'association du « Petit Chevincourt ».

Publié le par l'aavre

Une vidéo &quot;témoignage&quot; sur les inondations à Saint Rémy Lès Chevreuse réalisée par l'association du « Petit Chevincourt ».

Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse / Bilan de l'étude de juillet 2014 sur la qualité des eaux des rivières. Voir les pages 36, 37 et 38 sur le niveau de pollution en chlorures, en nitrates, et en pesticides de l'eau du Rhodon !!! En conclusion la pollution des eaux d’assainissement de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-la-Chapelle n’est pas significative, en regard de la pollution en sortie de la station d'assainissement du Mesnil-St-Denis et de La Verrière, et de la pollution d'origine agricole.

Publié le par l'aavre

Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse / Bilan de l'étude de juillet 2014 sur la qualité des eaux des rivières. Voir les pages 36, 37 et 38 sur le niveau de pollution en chlorures, en nitrates, et en pesticides de l'eau du Rhodon !!! En conclusion la pollution des eaux d’assainissement de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-la-Chapelle n’est pas significative, en regard de la pollution en sortie de la station d'assainissement du Mesnil-St-Denis et de La Verrière, et de la pollution d'origine agricole.

Les résultats des campagnes 2013/2014 de mesures de l'eau des rivières du Parc

Publié le par l'aavre

Les résultats des campagnes 2013/2014 de mesures de l'eau des rivières du Parc

les résultats physico-chimiques en page 60 d'un état moyen de l'eau du Rhodon:

L’eutrophisation d’origine anthropique est forte:

Elle provient d'un excès de nutriments dans le milieu, causé par l’homme (notamment les rejets liés à l’épuration ou les effluents agricoles – donc phosphore total/nitrates - ), ce qui engendre des déséquilibres dans le milieu (peut entraîner des développements important d’algues par exemple).

La pollution organique est faible:

Elle provient des déchets domestiques (ordures ménagères, excréments), agricoles (lisiers).

Certaines substances organiques sont facilement biodégradable et peuvent donc être décomposées et éliminées grâce aux capacités naturelles d'auto-épuration des milieux aquatiques.

Une forte charge en matière organique peut faire varier d’autres paramètres, notamment la teneur en oxygène.

Constat le 26 décembre 2015 de la très forte pollution visuelle de l'eau du Rhodon.

MALGRE LES AMELORATIONS APPORTEES A LA STATION DANS LES ANNEES 90

MALGRE LES AMELORATIONS APPORTEES A LA STATION DANS LES ANNEES 90

Notre lettre du 13 novembre adressée au maire de Saint-Lambert-des-Bois, restée sans réponse à ce jour.

Publié le par l'aavre

Notre lettre du 13 novembre adressée au maire de Saint-Lambert-des-Bois, restée sans réponse à ce jour.
Sortie du trop plein des cuves de stockage des eaux usées du clos de launay !!!

Sortie du trop plein des cuves de stockage des eaux usées du clos de launay !!!

Notre lettre du 13 novembre adressée au maire de Saint-Lambert-des-Bois, restée sans réponse à ce jour.
Notre lettre du 13 novembre adressée au maire de Saint-Lambert-des-Bois, restée sans réponse à ce jour.

Le Clos de Launay à Saint-Lambert-des-Bois, pollution du Rhodon

Publié le par l'aavre

Le Clos de Launay à Saint-Lambert-des-Bois, pollution du Rhodon
Notre lettre de l'aavre au maire de Saint-Lambert-des-Bois concernant notre constat de pollution du Rhodon à partir du rejet du trop plein des eaux usées du Clos de Launay dans le Rhodon, moins d'un mois après la vidange des cuves de rétention de ses eaux usées par La lyonnaise des Eaux.

Notre lettre de l'aavre au maire de Saint-Lambert-des-Bois concernant notre constat de pollution du Rhodon à partir du rejet du trop plein des eaux usées du Clos de Launay dans le Rhodon, moins d'un mois après la vidange des cuves de rétention de ses eaux usées par La lyonnaise des Eaux.

Assainissement Clos de Launay, lettre de l'aavre du 12.11.2015 au maire.

COMMUNE DE MILON-LA-CHAPELLE

Publié le par l'aavre

COMMUNE DE MILON-LA-CHAPELLE
Notre lettre de remerciement
à Monsieur Jacques PELLETIER Maire de Milon-la-Chapelle. 

Lettre de remerciement à Monsieur Jacques PELLETIER Maire de Milon-la-Chapelle.

Article sur les Moulins de Milon la Chapelle paru dans sa dernière gazette

Publié le par l'aavre

Partimoine, les moulins et les biefs de Milon-la-Chapelle

Publié dans Le Rhodon

Assemblée Générale de l'aavre du 5 avril 2014

Publié le par l'aavre

Assemblée Générale de l'aavre du 5 avril 2014

En pièce jointe le procès verbal de notre assemblée générale ordinaire du 5 avril 2014.
Bien cordialement,
Eric Aynaud

Déclaration de Jean-Marie NATHAN- HUDSON à notre A.G. 2014

Création d'une station d'épuration de 800 EH (Équivalents Habitants) "innovante" et "efficace" pour le bourg du village de Saint-Lambert, pourquoi la surdimensionner pour un bourg de 220 habitants !

Création d'une station d'épuration de 800 EH (Équivalents Habitants) "innovante" et "efficace" pour le bourg du village de Saint-Lambert, pourquoi la surdimensionner pour un bourg de 220 habitants !

Saint-Lambert-des-Bois.
Malgré nos propositions depuis 2005,
toujours un éclairage public inadapté et coûteux.

L'allumage et l’extinction automatique de l’éclairage en fonction des heures de lever et de coucher du soleil sont à programmer correctement ....

Assemblée Générale de l'aavre du 5 avril 2014
                     F.A.Q.                     
Lors de l'installation des candélabres
dans les rues à St-Lambert et
de la rue de la Lorioterie à Milon,
... 2 fois plus ont été installés à St-Lambert ?

Assemblée Générale de l'aavre du 7 avril 2012

Publié le

Important projet d'extension de la Fondation Anne de Gaulle ...

Assemblée Générale de l'aavre du 7 avril 2012

Procès verbal de l’assemblée générale ordinaire du 7 avril 2012

https://www.dropbox.com/s/y9l5t0pxe1jpy8p/P.V.%20de_l%27A.G.%20du%2007-04-12%20%20EA.doc?dl=0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>