Nouvelle pollution du Rhodon transmise par un internaute ce samedi 25 février.

Publié le par l'aavre

Une nouvelle photo édifiante à nouveau de la pollution du Rhodon, transmise par l'internaute Philippe O, nous le remercions vivement, voir ses commentaires en bas de la page du blog dans "Commenter cet article", ce samedi 25 février à la sortie de la 2ème buse en béton située au niveau de l'ancienne maison forestière.

Une nouvelle photo édifiante à nouveau de la pollution du Rhodon, transmise par l'internaute Philippe O, nous le remercions vivement, voir ses commentaires en bas de la page du blog dans "Commenter cet article", ce samedi 25 février à la sortie de la 2ème buse en béton située au niveau de l'ancienne maison forestière.

UN EXEMPLE DE STATION ÉCOLOGIQUE !!
UN EXEMPLE DE STATION ÉCOLOGIQUE !!
UN EXEMPLE DE STATION ÉCOLOGIQUE !!

UN EXEMPLE DE STATION ÉCOLOGIQUE !!

Commenter cet article

alcor 05/04/2017 09:42

ah oui, c'est flagrant comme pollution.

Pas difficile de trouver les auteurs

aavre 20/03/2017 10:53

Pour information en copie le mail du 16 mars 2017 à 12:37, SZABO Valerie - DDT 78/SE/PPE/PA a écrit :
Monsieur Aynaud,
Pour répondre à cette investigation d'une pollution issue des boues, cela n'est pas possible, nous avons dès le départ émis une éventuelle supposition, mais l'épandage des boues se fait par drainage avec des pompes qui sont activées (non automatique) et qui envoient les boues dans les drains, or l'épandage ne se fait qu'au printemps vers le 25/03 et en été juillet ou août, vous pouvez rassurer l'ancien maire de Saint-Lambert-des-Bois.
Restant à votre disposition.
Bien cordialement.

Valérie SZABO
Chargée d'études eau et pêche en eau douce
Inspecteur de l'environnement eau et nature
DDT 78 - Service environnement
Unité Politique et Police de l'eau
Pôle assainissement
35, rue de Noailles – BP 1115
78011 VERSAILLES cedex

Jean Pierre Le Métayer, 01/03/2017 23:14

Trouvé dans le bulletin municipal de février 2007 de la Verrière:

Jean Pierre Le Métayer,
Maire de Saint-Lambert-des-Bois, agriculteur au Mesnil-Saint-Denis
“J’utilise les boues d’épandage de la station d’épuration deux fois par an, en août pour le colza et au
printemps pour le maïs. Réintroduire ces boues en terre par petite quantité après analyse est la solu-
tion la plus écologique : l’incinération est évitée, la terre est enrichie, ce qui permet de réduire les
ajouts d’engrais, et le transport est réduit puisque les boues arrivent directement par des canalisations
depuis la station. Evidemment tout cela est très contrôlé : avant l’épandage et après l’épandage.”

Source : http://ville-laverriere.com/IMG/pdf/bm_47.pdf

aavre 10/03/2017 08:38

Ces canalisations à disposition des agriculteurs où sont-elles implantées, au niveau de la station d'épuration du Mesnil ou directement dans les champs à partir de bornes d'alimentation ?
Merci de nous informer en nous précisant la localisation et le nombre de bornes de raccordements.

Philippe O 28/02/2017 16:53

Malheureusement, que pouvons nous y faire pour y remédier ?

J'ai tenté d'alerter l'ONF et le PNR de la Haute Vallée de Chevreuse en leur envoyant cette photo via Facebook mais rien n'a bougé

Je vais tenter de "pousser" plus haut mais je crains que je n'ai pas grand poids.

Je mise donc sur la plainte du Aavre

aavre 01/03/2017 18:54

J'ai relancé ce jour la police de l'eau pour être informé des moyens déployés pour arrêter cette pollution et nettoyer la rivière ?