REVERRONS-NOUS BIENTÔT L' EAU CLAIRE de notre rivière, dans le site naturel classé de la vallée du Rhodon, AVEC LA FIN DE L’ÉGOUT A CIEL OUVERT ?

Publié le par l'aavre

Après 3 années de déroulement des opérations d'expertise et d'analyse des documents, avec le dépôt le 11 janvier au Tribunal administratif de Versailles du rapport de Mme Anne Norture Experte judiciaire, plus de 100 pages, à la constatation de la pollution du "Rhodon". 
 
Le Rhodon, la rivière empoisonnée du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, victime depuis des décennies de la station d'épuration des communes du Mesnil-Saint-Denis et de La Verrière, devrait normalement retrouver une eau claire. 
 
Le rapport détermine la nature,
l’origine et l'étendue de la pollution.
Les causes de cette situation sont multiples,
extraits du rapport d'expertise :
 
Le Rhodon subit à partir de la station d'épuration une dégradation de la qualité de ses eaux et sédiments du fait de présence de concentrations élevées en composés phosphorés, azotés et bactériens.
 
Régulièrement, sont par ailleurs observées des boues flottantes, récurrentes depuis 2015, qui constituent la part visible des constats effectués sur le Rhodon et qui constituent une « pollution »

Il ressort de l’analyse des documents et des constats et mesures en expertise que les désordres que sont les rejets de flocs de boue sont en lien avec des apports très significatifs et parasites d’eaux pluviales acheminées par les réseaux d’eaux usées dans la station d’épuration, dégradant le process de traitement en perturbant la décantation des boues dans le clarificateur.

Ce phénomène a perduré car les dispositifs de surveillance de présence de boues utilisés par l’exploitant de la STEP s’avèrent inadaptés.

En outre, la STEP n’est pas toujours dans son « domaine de performance garantie » du fait d’un surdimensionnement au regard des charges polluantes et débits nominaux, ce qui n’a pas de conséquence en exploitation courante mais fragilise l’équilibre de fonctionnement.

Le Rhodon ne dispose pas d’une capacité épuratoire suffisante, ce qui fait perdurer cette médiocre qualité sur tout son tracé. Ce phénomène est aggravé par la fermeture de tout apport d’eau pluviale depuis l’étang des Noës qui constituait la source du Rhodon.
 

Qualité des eaux du Rhodon

REVERRONS-NOUS BIENTÔT L' EAU CLAIRE de notre rivière, dans le site naturel classé de la vallée du Rhodon, AVEC LA FIN DE L’ÉGOUT A CIEL OUVERT ?
REVERRONS-NOUS BIENTÔT L' EAU CLAIRE de notre rivière, dans le site naturel classé de la vallée du Rhodon, AVEC LA FIN DE L’ÉGOUT A CIEL OUVERT ?
Le tableau de synthèse des causes techniques et
de l'origine de cette pollution,
avec les coefficients d'imputabilité,
extrait du rapport d'expertise.
REVERRONS-NOUS BIENTÔT L' EAU CLAIRE de notre rivière, dans le site naturel classé de la vallée du Rhodon, AVEC LA FIN DE L’ÉGOUT A CIEL OUVERT ?
Points importants sur les actions
à mettre en oeuvre
pour une amélioration rapide de la situation,
extraits dans la conclusion de l'Experte :
 
L'Experte demande que des études et travaux soient engagés pour remédier à cette pollution, d’ici la construction et mise en service d’une nouvelle station d’épuration d’ici 5 à 6 ans.
 
Ils concerneront a minima :
- Une étude de diagnostic complet des réseaux des eaux usées du Mesnil-Saint-Denis et de La Verrière;

- La réalisation de travaux de résorption des pics d’arrivée d’effluents sur la STEP ;

- La mise en place de dispositif de contrôle de boues ;

- Une étude hydraulique de fonctionnement en vue de restaurer un débit de source au Rhodon.
Forêt de Trappes, constat du 7 mars 2021, 
après la sortie de la 2ème buse,
 la pollution du Rhodon. 
REVERRONS-NOUS BIENTÔT L' EAU CLAIRE de notre rivière, dans le site naturel classé de la vallée du Rhodon, AVEC LA FIN DE L’ÉGOUT A CIEL OUVERT ?
REVERRONS-NOUS BIENTÔT L' EAU CLAIRE de notre rivière, dans le site naturel classé de la vallée du Rhodon, AVEC LA FIN DE L’ÉGOUT A CIEL OUVERT ?
REVERRONS-NOUS BIENTÔT L' EAU CLAIRE de notre rivière, dans le site naturel classé de la vallée du Rhodon, AVEC LA FIN DE L’ÉGOUT A CIEL OUVERT ?
REVERRONS-NOUS BIENTÔT L' EAU CLAIRE de notre rivière, dans le site naturel classé de la vallée du Rhodon, AVEC LA FIN DE L’ÉGOUT A CIEL OUVERT ?
REVERRONS-NOUS BIENTÔT L' EAU CLAIRE de notre rivière, dans le site naturel classé de la vallée du Rhodon, AVEC LA FIN DE L’ÉGOUT A CIEL OUVERT ?

Commenter cet article

patrice le mentec 09/03/2021 17:55

Que dire, bravo et merci de protéger ainsi notre nature pour le présent et le futur.