Pollution de l'eau du Rhodon et de son bief, sa préservation est un enjeu majeur qui devrait tous nous mobiliser.

Publié le par l'aavre

 
Après 4 années de procédures,
au Tribunal correctionnel avec condamnation en 2019
et au Tribunal Administratif avec l'Experte judiciaire,
qui a établi dans son rapport du 11 janvier 2021
que la station d'épuration
du  Mesnil-Saint-Denis  -  la Verrière,
était à l'origine de la pollution des eaux du Rhodon,
qui a établi aussi les responsabilités 
et les solutions pour faire cesser cette pollution.
 
Aujourd'hui, rien n'a changé, 

 

l'eau noire du Rhodon coule
sous le petit pont de la Lorioterie
le long du lavoir de la commune de Saint-Lambert.
  LRhodon, rivière du site classé du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée
  de Chevreuse, photo du 21 juillet 2022.
 
    Forêt de Port-Royal, débordement de la mousse de la station d'épuration,
    dans le Rhodon le 2 janvier 2022
 
   Forêt de Trappes, débordement des boues de la station d'épuration,
   dans le Rhodon le 6 février 2022
 
    Forêt de Port-Royal, débordement des boues de la station d'épuration,
    dans le Rhodon le 9 février 2022
A partir du mois d'avril plus de débordements de boues de la station d'épuration dans le Rhodon, la raison est l'absence à ce jour de pluies soutenues qui provoquaient ces débordements de boues.
 
Demain, si rien n'est fait par le SIAHVY,
pour faire cesser cette pollution, 
c'est fini à jamais l'enchantement
de notre rivière d'eau claire, Source de Vie,
de biodiversité avec ses poissons, ses papillons
et ses libellules qui venaient s'y rafraîchir.
 
Nous aurons pour toujours,
un égout à ciel ouvert,
dans la vallée de Port-Royal et du Rhodon, 
site classé du Parc Naturel Régional
de la Haute Vallée de Chevreuse. 

 

Nous vous souhaitons un bel été.
Bien cordialement,
le Conseil d'administration
 

Commenter cet article