Le Rhodon et son bief un égout à ciel ouvert du Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse

Publié le par l'aavre

Buse de sortie des eaux épurées
de la station d'épuration
du Mesnil-St-Denis et La Verrière dans la rivière le Rhodon
Photos du 24.11.2017 - 08.02.2017 - 05.05.2019 - 09.02.2020
Le Rhodon et son bief un égout à ciel ouvert du Parc Naturel de la Haute Vallée de ChevreuseLe Rhodon et son bief un égout à ciel ouvert du Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse
Le Rhodon et son bief un égout à ciel ouvert du Parc Naturel de la Haute Vallée de ChevreuseLe Rhodon et son bief un égout à ciel ouvert du Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse
 La pollution du Rhodon toujours bien présente,
depuis des décennies et jusqu'à ce jour;
malgré le rapport Hydrosphère de 2009 
qui évoquait déjà le lien entre la mauvaise qualité du Rhodon et l’exploitation de la station d'épuration, 
malgré la condamnation de l'exploitant de la station
par le Tribunal correctionnel le 4 juillet 2019, 
malgré le rapport de l'Expert judiciaire de janvier 2021
qui établi que la station d'épuration
du Mesnil-Saint-Denis et de La Verrière 
est à l'origine de la pollution du Rhodon, 
qui établi aussi la responsabilité des 2 communes,
du syndicat, le SIAHVY gérant de la station,
et de son exploitant, le Groupe VEOLIA.
 
L’urgence de la situation devient de jour en jour plus importante et ce ne sont pas les mesures envisagées par le SIAHVY qui refuse obstinément de mettre en œuvre les préconisations de l’Expert qui vont régler la situation et supprimer la survenance d’épisodes de pollutions qui continuent toujours à se produire et portent atteinte à l’environnement, voire à la salubrité publique.
 
Chronologie des épisodes de pollution du Rhodon
constatés par l'aavre de 2015 à 2021.
En fin de la présentation une victime de cette pollution.

Reportage depuis mai 2017 par Philippe OVIEVE, Habitant de la Ville Nouvelle 

La Vallée du Rhodon 

et la forêt de Port-Royal 

 pourraient ressembler à cet havre de paix si le Rhodon n'était pas un égout à ciel ouvert ...

Commenter cet article