Milon-la-Chapelle / Protection de la rivière le Rhodon et de son environnement.

Publié le par l'aavre

Milon-la-Chapelle / Protection de la rivière le Rhodon et de son environnement.
Milon-la-Chapelle / Protection de la rivière le Rhodon et de son environnement.

Lettre de l'aavre du 21 février au Président du SIAVHY, suite à la récente pollution du Rhodon et du projet de station d'épuration pour le village de Saint-Lambert-des-Bois.

Procès-verbal de dépôt de plainte de l'aavre du 16 janvier 2017 à la Gendarmerie de Magny-les-Hameaux pour pollution sur la rivière le Rhodon.

Commenter cet article

Patrice 27/02/2017 16:48

En bouchant la buse, on saurait peut-être assez rapidement d'où vient cette pollution ?

Philippe O 24/02/2017 17:50

Bonjour. Il y a deux sujets ici : la mise en place d'une nouvelle station d'épuration qui semble tout de même être un moyen pour la société de se faire de l'argent.

L'autre sujet étant la pollution du Rhodon. Sur ce sujet, pas d'avancée, vous devriez recevoir rapidement les analyses de l'eau mais on ne sait toujours pas d'où vient la pollution

l'aavre 27/02/2017 15:45

Nous vous remercions de votre envoi, et nous suggérons d'appeler la gendarmerie de Magny-les-Hameaux au 01 30 52 07 94, pour procéder à des prélèvements d'échantillons pour analyses, sachant que cette fois ci, ils connaissent la procédure, un grand merci de votre aide.

Philippe O 26/02/2017 16:16

Je suis bien d'accord avec Pierre Lehmann et ça peut s'appliquer à plusieurs situations !

Ci dessous, un lien vers une photo du Rodhon prise samedi matin (à la sortie de la buse au niveau de l'ancienne maison forestière de Champ-Garnier).

J'ai aussi posté cette photo sur la page Facebook du PNR de la Haute Vallée de Chevreuse
https://1drv.ms/i/s!Ard67H9PKWMKtdQ8X0A8-feuLYhujA

Eric Aynaud 26/02/2017 12:05

Pour la station d'épuration, un texte à méditer de Pierre Lehmann (physicien et ingénieur nucléaire suisse);
« Le citoyen auquel on a enlevé sa responsabilité pour un problème donné, comme par exemple celui de la pollution des eaux, est prié de passer à la caisse et se décharge ainsi en payant d’un devoir qui lui incombait.
Il peut donc, en principe, garder la conscience tranquille.
Après tout, il continue à faire sa part mais il la fait autrement.
Le problème que son argent doit permettre de résoudre s’estompe et disparaît de son
esprit.
A sa place, il y a un gros tuyau d’égout dans lequel il peut mettre tout ce dont il veut se débarrasser.
Il entrevoit confusément à l’autre bout du tuyau des spécialistes occupés à ressortir de l’eau ce qu’il a jeté. »

Suite à une erreur de procédure,
le dossier de l'analyse de l'eau et des boues du Rhodon n'est pas exploitable...
les 3 prélèvements auraient dû être transmis sous 48h au laboratoire d'analyses.

Quant à la pollution elle semblerait bien provenir de la station d'épuration 20 000 EH du Mesnil-Saint-Denis et de La Verrière,
attendons les résultats de l'enquête en cours auprès de la Police de l'Eau !