6 articles avec port-royal-des-champs

De la part de la Présidente de l’Union des Amis du Parc, une invitation à une sortie découverte de Port Royal le dimanche 11 juin.

Publié le par l'aavre

De la part de la Présidente de l’Union des Amis du Parc, une invitation à une sortie découverte de Port Royal le dimanche 11 juin.
De la part de la Présidente de l’Union des Amis du Parc, une invitation à une sortie découverte de Port Royal le dimanche 11 juin.
De la part de la Présidente de l’Union des Amis du Parc, une invitation à une sortie découverte de Port Royal le dimanche 11 juin.

Chers adhérents, chers amis

 

Dimanche 11 juin, partez à la découverte des paysages qu’offrait Port-Royal des Champs au 18ème siècle !

 

Au programme, ballade commentée du chantier de réouverture du fond vallée par Eric Aynaud, Président de l’association des Amis de la Vallée du Rhodon et des Environs, et sur l’histoire des lieux par Catherine Marchal, médiéviste, spécialiste de Port Royal et membre de l’association « les Amis du Dehors ».

 

Rendez-vous le dimanche 11 juin à 10h30 sur le parking des ruines de Port-Royal à Saint-Lambert-des-Bois (voir plan en pièce jointe) .

Emportez votre pic-nique et munissez-vous de bonnes chaussures.

 

Retour vers 14h30.

 

La visite est ouverte à tous, n’hésitez pas à transmettre l’invitation à vos amis ou adhérents.

 

Bien amicalement,

Catherine Giobellina

Présidente de l'Union des Amis du Parc

de la Haute Vallée de Chevreuse

Lieu de notre point de rendez-vous, le cercle rouge, le parking des ruines de l'Abbaye de Port-Royal-des-Champs.

Nouvelle pollution du Rhodon constatée ce 26 avril, un phénomène récurrent qui dure depuis des années et pas de solution !!!.

Publié le par l'aavre

Troisième articles sur la pollution du Rhodon dans "Toutes Les Nouvelles" du 3 mai 2017.

Troisième articles sur la pollution du Rhodon dans "Toutes Les Nouvelles" du 3 mai 2017.

Deux grandes photos du 26 avril du Rhodon dans les prairies humides, restaurées par le Parc Naturel en 2016, un patrimoine écologique et paysager exceptionnel de notre environnement, en aval des ruines de l'Abbaye de Port-Royal-des-Champs,  et le 1er mai 3 photos réduites du Rhodon avec des nappes de boues de pollution, en aval de la sortie de la 2ème buse.
Deux grandes photos du 26 avril du Rhodon dans les prairies humides, restaurées par le Parc Naturel en 2016, un patrimoine écologique et paysager exceptionnel de notre environnement, en aval des ruines de l'Abbaye de Port-Royal-des-Champs,  et le 1er mai 3 photos réduites du Rhodon avec des nappes de boues de pollution, en aval de la sortie de la 2ème buse.
Deux grandes photos du 26 avril du Rhodon dans les prairies humides, restaurées par le Parc Naturel en 2016, un patrimoine écologique et paysager exceptionnel de notre environnement, en aval des ruines de l'Abbaye de Port-Royal-des-Champs,  et le 1er mai 3 photos réduites du Rhodon avec des nappes de boues de pollution, en aval de la sortie de la 2ème buse.
Deux grandes photos du 26 avril du Rhodon dans les prairies humides, restaurées par le Parc Naturel en 2016, un patrimoine écologique et paysager exceptionnel de notre environnement, en aval des ruines de l'Abbaye de Port-Royal-des-Champs,  et le 1er mai 3 photos réduites du Rhodon avec des nappes de boues de pollution, en aval de la sortie de la 2ème buse.
Deux grandes photos du 26 avril du Rhodon dans les prairies humides, restaurées par le Parc Naturel en 2016, un patrimoine écologique et paysager exceptionnel de notre environnement, en aval des ruines de l'Abbaye de Port-Royal-des-Champs,  et le 1er mai 3 photos réduites du Rhodon avec des nappes de boues de pollution, en aval de la sortie de la 2ème buse.

Deux grandes photos du 26 avril du Rhodon dans les prairies humides, restaurées par le Parc Naturel en 2016, un patrimoine écologique et paysager exceptionnel de notre environnement, en aval des ruines de l'Abbaye de Port-Royal-des-Champs, et le 1er mai 3 photos réduites du Rhodon avec des nappes de boues de pollution, en aval de la sortie de la 2ème buse.

Photos du 2 mai des 2 plaques de boues de pollution entre les 2 buses. L'accès est très difficile pour voir le fossé d'évacuation des eaux usées entre la buse de sortie de la station d'épuration et l'entrée dans la 2ème buse située au niveau de la maison forestière, un roncier couvre sur une grande longueur ce fossé d'évacuation des eaux de la station d'épuration.
Photos du 2 mai des 2 plaques de boues de pollution entre les 2 buses. L'accès est très difficile pour voir le fossé d'évacuation des eaux usées entre la buse de sortie de la station d'épuration et l'entrée dans la 2ème buse située au niveau de la maison forestière, un roncier couvre sur une grande longueur ce fossé d'évacuation des eaux de la station d'épuration.

Photos du 2 mai des 2 plaques de boues de pollution entre les 2 buses. L'accès est très difficile pour voir le fossé d'évacuation des eaux usées entre la buse de sortie de la station d'épuration et l'entrée dans la 2ème buse située au niveau de la maison forestière, un roncier couvre sur une grande longueur ce fossé d'évacuation des eaux de la station d'épuration.

Article de l'Agence des Espaces Verts relatif aux travaux d’abattages qui vont avoir lieu en forêt de Port-Royal.

Publié le par l'aavre

Vue de la forêt depuis le musée des Granges de Port-Royal.

Vue de la forêt depuis le musée des Granges de Port-Royal.

Forêt régionale de Port-Royal des Champs : travaux d’abattage, près du Vallon de la Misère

Des travaux d’abattage vont avoir lieu cet hiver sur le versant sud de la vallée de la Misère, au sud-est de la forêt de Port Royal, sur une partie de la parcelle 3 située à proximité du vallon de la Misère (non loin du parking). L’opération concerne un peu moins de 9 hectares, sur 12,57 hectares au total.

Les arbres (chênes, charmes et châtaigniers) destinés à être coupés sont reconnaissables à la marque de peinture rouge apposée sur leur tronc.

Amélioration et régénération des peuplements

L’essentiel des coupes qui vont être réalisées (sur 7,94 hectares) sont des coupes dites « d’amélioration » ou « d’éclaircie ». Elles visent d’abord, à l’intérieur des peuplements, à favoriser la croissance des arbres les plus vigoureux et de meilleure qualité, par élimination des arbres les moins beaux, qui peuvent les gêner dans leur développement. Cette sélection permettra également de conserver des arbres capables de résister aux intempéries (vent, sécheresse, attaques de parasites).

Sur les 0,43 hectares restants, ce sont plutôt des coupes dites de « régénération » qui vont être effectuées. L’objectif est d’abord de renouveler les peuplements avant 2028, échéance de l’aménagement forestier (voir encadré). Il s’agit dans ce dernier cas de supprimer les arbres arrivés à maturité mais encore valorisables d’un point de vue économique, pour garantir de meilleures conditions de croissance aux jeunes semis (plus de lumière au sol, davantage d’eau) en favorisant la germination des graines de châtaigniers et de chênes ou les rejets.

Les arbres dépérissant situés loin des chemins et présentant un intérêt écologique particulier (arbres à cavité pour les oiseaux, arbres morts pour les insectes…), seront volontairement laissés sur pied.

Destination des bois

Selon la qualité du bois récolté, certaines grumes fourniront du bois d’œuvre (charpente, menuiserie…), les autres du bois d’industrie (confection de panneaux de particules, papeterie…) et d’autres encore, du bois de chauffage, débouché important dans ce secteur.

Une forêt certifiée

Ces travaux s’inscrivent dans une démarche de gestion responsable de la forêt régionale de Port-Royal-des-Champs, pour laquelle l’AEV a obtenu à la fois la certification FSC® et la certification PEFCTM. Le bois produit portera l’une ou l’autre de ces certifications, selon le souhait du fabricant de l’objet final.

Ces labellisations engagent le propriétaire et gestionnaire à respecter plusieurs règles permettant d’exploiter la forêt, d’assurer sa régénération, son entretien et son ouverture au public tout en préservant les espèces animales et végétales. A ce titre, la forêt fait l’objet, chaque année, d’un contrôle rigoureux.

Une feuille de route pour planifier les opérations sylvicoles : l’aménagement forestier

Sur la propriété régionale de Port Royal (291,4 hectares), l’Agence des espaces verts de la Région d’Ile-de-France (AEV), aménageur et gestionnaire, s’applique à offrir aux promeneurs un accueil de qualité tout en veillant à valoriser la biodiversité du site et assurer la pérennité de la forêt.

Pour renouveler la forêt, l’AEV dispose d’une feuille de route, présentée par l’AEV aux maires de Magny les Hameaux et Saint Lambert: l’aménagement forestier. Il s’agit d’un document officiel, rédigé par l’Office National des Forêts (ONF) en lien avec l’AEV, validé par le Préfet des Yvelines, pour les 17 années à venir (2011-2028). Il planifie les opérations sylvicoles à mettre en œuvre sur l’ensemble du massif conjointement aux travaux d’aménagement réalisés pour l’accueil du public et ceux pour la valorisation des richesses écologiques.

Pour en savoir plus : www.aev-iledefrance.fr