23 articles avec espaces naturels classes

Relance économique : les gestionnaires d'espaces naturels appellent à renforcer leur protection

Publié le par l'aavre

Relance économique : les gestionnaires d'espaces naturels appellent à renforcer leur protection

Il faut renforcer la protection des espaces naturels et leur capacité d'accueillir le public ont demandé ce 7 mai les Aires protégées de France, qui craignent que la relance de l'activité économique se fasse à leurs dépens.

Publié le 13 mai 2020 par A.L. / Localtis avec AFP dans ENVIRONNEMENT COVID-19

Flash info de l’Union des Amis du Parc.

Publié le par l'aavre

Flash info de l’Union des Amis du Parc.

La création d’une nouvelle réserve naturelle nationale au nord de Rambouillet fait actuellement l’objet d’une enquête publique.

Flash info de l’Union des Amis du Parc.

Ile-de-France : quand les cours d’eau retrouvent leur lit naturel

Le procédé de renaturation permet de limiter les risques d’inondation ...

Enquête publique sur la création de la Réserve Naturelle nationale des étangs et rigoles du Roi Soleil

Publié le par l'aavre

Enquête publique sur la création de la Réserve Naturelle nationale des étangs et rigoles du Roi Soleil

dossier établi par le syndicat mixte d’aménagement et de gestion des étangs et rigoles (S.M.A.G.E.R.)

"Il est en effet urgent de protéger ces lieux magnifiques avant qu'ils ne soient enfouis sous le béton ou dépecés au fil des convoitises urbaines ""

Communiqué de "Saint-Rémy Environnement" Bravo ! Leur ténacité a payé.

Publié le par l'aavre

Communiqué de "Saint-Rémy Environnement" Bravo ! Leur ténacité a payé.

Avenir de l'association Saint-Rémy Environnement

et de la commune de St-Rémy-lès-Chevreuse

 

Chers adhérents, chers sympathisants,



Nous venons vers vous afin de vous communiquer le jugement final concernant notre recours contre le permis de construire du 106 rue de Paris et répondre aux différentes rumeurs qui circulent sur l'avenir de notre association.





106 RUE DE PARIS
En janvier, suite à notre recours, le tribunal administratif de Versailles a retenu :

- empiétement du projet sur l'espace boisé classé ;

- calcul lacunaire de l'emprise au sol ;

- non respect des règles d'urbanisme concernant l'aspect extérieur.

Et demandé la régularisation du permis




En juillet, le tribunal administratif de Versailles a notifié la régularisation du permis et a condamné la commune et le promoteur à verser 1500 euros à l'association SRE.



Pour rappel ce permis illégal accordé par Mme Becker a été dénoncé par notre association à partir de décembre 2017 (période des recours gracieux) auprès de M. Bavoil qui n'a eu de cesse de défendre la position de son prédécesseur.


En effet, au-delà des nombreux communiqués publics publiés par M. le Maire, remettant en cause la probité des responsables de notre association pendant la période du procès, M. le Maire, au nom et aux frais de la commune, a largement défendu un permis de construire illégal, grace au concours de 6 mémoires (mémoires du du 18/10/18, 13/11/18, 29/11/18, 14/12/18, 07/01/19, 19/04/19) établis par un grand cabinet d'avocat au profit de M. Chiumento et M. Mottola, les promoteurs.





PJ :

- Photo de la zone de l'espace boisé classé mis à mal par le permis de construire

- Dernier point du rapporteur public résumant le dossier

- Jugement du tribunal administratif de Versailles.









AVENIR DE L'ASSOCIATION


Comme vous avez pu le remarquer, notre association n'était pas représentée au forum des associations et cela suscite de nombreuses rumeurs, voici le point :


Depuis maintenant trois ans, nous avons repris les rênes de cette association historique de Saint-Rémy (plus de 40 ans d'existence), en sommeil depuis quelques 
années.


Ce fut un travail passionnant mais également usant face à certains interlocuteurs peu soucieux de l'environnement, multipliant les calomnies diverses à notre égard, au détriment de notre engagement.


C'est pourquoi, nous pensons qu'il est temps de passer la main à une nouvelle équipe.
Nous resterons jusqu'à la relève qui, nous l'espérons, se fera rapidement connaître.



Une communication plus complète sera bientôt distribuée en boîte aux lettres, mais nous tenions à vous en informer dès aujourd'hui.



Le Bureau SRE

Albert, Corentin et Valentin

Communiqué de "Saint-Rémy Environnement" Bravo ! Leur ténacité a payé.
Communiqué de "Saint-Rémy Environnement" Bravo ! Leur ténacité a payé.
Communiqué de "Saint-Rémy Environnement" Bravo ! Leur ténacité a payé.

Comment l'homme provoque la disparition des animaux ...

Publié le par l'aavre

Comment l'homme provoque la disparition des animaux ...

... par la destruction des habitats naturels !

Une image vaut mille mots.

Sites & Monuments

Publié le par l'aavre

Sites & Monuments

Participons à la consultation publique sur la fin des autorisations ministérielles en site classé (jusqu’au 20 juin) !

des institutions se mobilisent, des spécialistes protestent, mais le Gouvernement persiste…

Préservation des terres agricoles.

Publié le par l'aavre

Alerte sur notre environnement !

Publié le par l'aavre

De : c.helie@yahoo.fr [mailto:c.helie@yahoo.fr
Envoyé : vendredi 12 avril 2019 16:17
À : Anne HERY LE PALLEC; Jean-Luc JANNIN; Bernard Guéguen; Jacques PELLETIER; VANDEWALLE Yves
Cc : Jean-Noël BARROT; anne.grignon@laposte.neta.rosetti@voisins78.fr; Evelyne AUBERT; Valérie PALMER; Zimmermann Patrick; Eric AYNAUD; LSL Le president; HELIE Jacqueline
Objet : Information habitants plateau Carrefour St Laurent

 

Mesdames, Messieurs,

Les associations locales de défense de l’environnement ont été informées de l’opération financière en cours concernant des terrains situés au carrefour Saint Laurent sur les communes de Chevreuse, Saint-Forget et Saint-Lambert-des-Bois.

Les informations disponibles suscitent une très grande crainte quant à l’utilisation projetée de ces terrains et son impact potentiel sur l’environnement et notamment sur les conditions de vie de l’ensemble des habitants aux alentours ainsi que sur les activités économiques (fermes, transport, …).

En conséquence, les associations locales ont décidé d’informer directement tous les habitants du secteur le plus concerné en distribuant dans leurs boîtes à lettres le flyer joint.

Dans ce contexte, elles vous sauraient particulièrement gré d’être tenues informées régulièrement des actions entreprises et de l’évolution de la situation et sont disponibles pour concourir à toute action utile.

Vous remercient d’avance de l’attention que vous porterez à ce mail,

Respectueuses civilités,

Claude HELIE

06 11 88 31 02

A quelques centaines de mètres de votre domicile, une opération financière est en cours concernant les terrains identifiés sur le plan en cliquant le lien ci-dessous.

Mobilisez-vous pour les aider à préserver votre environnement.

Saint-Lambert-des-Bois : une prairie atypique en observation.

Publié le par l'aavre

Les boues d'épuration ne sont plus présentes depuis juillet dans le Rhodon, mais il est clair que les eaux usées épurées de la station rejetées dans le Rhodon, comme on peut le constater aujourd'hui, ne sont toujours pas "des eaux claires".

Publié le par l'aavre

Les boues d'épuration ne sont plus présentes depuis juillet dans le Rhodon, mais il est clair que les eaux usées épurées de la station rejetées dans le Rhodon, comme on peut le constater aujourd'hui, ne sont toujours pas "des eaux claires".
La couleur d'un gris marron de l'eau du Rhodon à la sortie de la station d'épuration du Mesnil St-Denis et de La Verrière.
La couleur d'un gris marron de l'eau du Rhodon à la sortie de la station d'épuration du Mesnil St-Denis et de La Verrière.

La couleur d'un gris marron de l'eau du Rhodon à la sortie de la station d'épuration du Mesnil St-Denis et de La Verrière.

Lettre de l'aavre du 6 janvier 2016 au PNR avec copie les maires de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-la-Chapelle, suite au constat d'une forte pollution visuelle le 26 décembre 2015. La mairie de Milon, le PNR et l'aavre ont déposé une requête le 1er juin 2017 devant le tribunal administratif de Versailles pour désigner un expert chargé de se prononcer sur la nature, l’étendue et l’origine de la pollution du Rhodon, puis, la mairie de Milon a pris un arrêté municipal le 2 décembre 2017 portant interdiction de consommation d'eau, baignade et abreuvage dans le Rhodon.

En 2005 grâce à Frère Jacques du Prieuré Saint-Benoît nous avons son témoignage avec ses photos, de la première " alerte pollution postée " sur notre blog en 2009.

Le forum de Saint Lambert.

Publié le par l'aavre

Le forum de Saint Lambert.

Les zones humides : l'histoire d'un patrimoine en danger, son importante utilité, malheureusement le rôle multifonctionnel et l'interdépendance des zones humides ont souvent été constatés et compris après leur destruction !

Publié le par l'aavre

Le Parisien jeudi 4 janvier 2018: La pollution du Rhodon reste un mystère !

Publié le par l'aavre

Le Parisien du 4 janvier 2018 "La pollution du Rhodon reste un mystère"

Rappel de la lettre de Frère Jacques de 2005 pour attirer notre attention sur la pollution du Rhodon . P.S.  Le Parc Naturel nous avait indiqué qu'il n'a en réalité pas porté plainte, faute d'avoir été au courant de la pollution avant sa disparition.

Rappel de la lettre de Frère Jacques de 2005 pour attirer notre attention sur la pollution du Rhodon . P.S. Le Parc Naturel nous avait indiqué qu'il n'a en réalité pas porté plainte, faute d'avoir été au courant de la pollution avant sa disparition.

Lettre de l'aavre du 6 janvier 2016 au PNR avec copie les maires de Saint-Lambert-des-Bois et de Milon-la-Chapelle, suite au constat d'une forte pollution visuelle le 26 décembre 2015. La mairie de Milon, le PNR et l'aavre ont déposé une requête le 1er juin 2017 devant le tribunal administratif de Versailles pour désigner un expert chargé de se prononcer sur la nature, l’étendue et l’origine de la pollution du Rhodon, puis, la mairie de Milon a pris un arrêté municipal le 2 décembre 2017 portant interdiction de consommation d'eau, baignade et abreuvage dans le Rhodon.

Bonne nouvelle la justice a été rendue, les règles d’urbanismes et la Charte du Parc vont enfin être respectées : nos actions collectives n’auront pas étés vaines, grâce à la participation en 2014 de la Mairie de Milon la Chapelle et du Parc avec l’Avocat Yannick LE PORT, suite à notre dépôt de plainte en août 2012 avec l’UAPNR et Viva’Magny, pour une construction illégale réalisée en 2011 sur la parcelle non constructible, route de Romainville, commune de Magny-les-Hameaux. Cette construction a été démontée fin décembre 2017, suite à la condamnation de première instance et reconfirmée par la Cour d’appel de Versailles dans le jugement correctionnel du 11 mai 2015. Prévu dans la condamnation la remise en état du terrain de 7 700 m² dégradé par l'apport important de remblais pour créer une aire de stationnement des caravanes, à suivre ...

Publié le par l'aavre

Bonne nouvelle la justice a été rendue, les règles d’urbanismes et la Charte du Parc vont enfin être respectées : nos actions collectives n’auront pas étés vaines, grâce à la participation en 2014 de la Mairie de Milon la Chapelle et du Parc avec l’Avocat Yannick LE PORT, suite à notre dépôt de plainte en août 2012 avec l’UAPNR et Viva’Magny, pour une construction illégale réalisée en 2011 sur la parcelle non constructible, route de Romainville, commune de Magny-les-Hameaux. Cette construction a été démontée fin décembre 2017, suite à la condamnation de première instance et reconfirmée par la Cour d’appel de Versailles dans le jugement correctionnel du 11 mai 2015. Prévu dans la condamnation la remise en état du terrain de 7 700 m² dégradé par l'apport  important de remblais pour créer une aire de stationnement des caravanes, à suivre ...
Parcelle en site inscrit non constructible dans une zone naturelle, route de Romainville, commune de Magny-les-Hameaux.
Parcelle en site inscrit non constructible dans une zone naturelle, route de Romainville, commune de Magny-les-Hameaux.Parcelle en site inscrit non constructible dans une zone naturelle, route de Romainville, commune de Magny-les-Hameaux.Parcelle en site inscrit non constructible dans une zone naturelle, route de Romainville, commune de Magny-les-Hameaux.

Parcelle en site inscrit non constructible dans une zone naturelle, route de Romainville, commune de Magny-les-Hameaux.

Film d'animation sur l'adaptation au changement climatique dans le domaine de l'eau: des idées neuves pour une meilleure gestion des territoires de nos communes !

Publié le par l'aavre

1 2 > >>